CCIS: changement à la présidence

Jonathan St-Jean, nouveau président de la CCIS.... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jonathan St-Jean, nouveau président de la CCIS.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Deux jours avant son plus important événement de l'année, la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan annonce un changement à la présidence de l'organisme. Stéphane Daoust cède sa place pour devenir simple administrateur et confie les rênes à Jonathan Saint-Jean.

La CCIS a attiré les projecteurs au cours des derniers jours pour avoir choisi un traiteur de Trois-Rivières pour l'organisation du Gala Distinction, qui se déroulera vendredi soir à Espace Shawinigan. Cette décision a remis l'enjeu de l'achat local à l'agenda. Elle a beaucoup fait jaser à Shawinigan dans le milieu commercial.

M. Daoust assure cependant que cette controverse n'a pas joué dans sa décision. Il l'explique plutôt par de nouveaux défis professionnels, notamment en prenant une participation dans l'entreprise ÉcoRoute Québec, qu'il transformera en firme de génie-conseil pour le transport électrique. «Nous n'étions pas vraiment dans une controverse», nuance-t-il. «C'est pas mal davantage ceux qui n'ont pas eu le contrat qui le sont.»

En fait, M. Daoust souhaite éviter à tout prix les apparences de conflit d'intérêts dans son nouveau rôle. «Le président de la chambre de commerce doit être en relation avec beaucoup de membres dans la communauté. Par souci d'éthique, je veux éviter d'être identifié comme celui qui se sert de l'organisme à des fins personnelles. L'électrification des transports à Shawinigan, c'est important. Ça me tient à coeur et je préfère jouer un rôle de développement économique direct.»

M. Daoust ajoute que la signature récente d'ententes de confidentialité sur l'électrification des transports explique le moment de sa décision. Il estime que la présidence de la CCIS lui grugeait une quinzaine d'heures par semaine en moyenne, un rythme qui risquait de provoquer une collision avec ses nouveaux défis.

Le jeune homme d'affaires travaille également sur la création d'une «fondation J'aime Shawi», dont le mandat consisterait à remettre des bourses à des citoyens qui s'impliquent particulièrement dans la ville.

Relève

Pour Jonathan St-Jean, son arrivée à la présidence de la CCIS représente une suite logique de son implication au cours des dernières années. Président de l'Association commerciale du secteur Grand-Mère durant quatre ans, il s'est aussi impliqué sur la corporation commerce du Centre local de développement et dans l'organisation de la Coupe Memorial.

M. St-Jean reconnaît que cette annonce tombe à un bien drôle de moment, en plein débat sur l'importance de l'achat local et à quelques heures du Gala Distinction Desjardins. «J'étais sur le sous-comité qui a dû analyser les diverses approches pour le choix des fournisseurs», explique-t-il. «Je trouve que nous avons bien fait ça. Nous devons mettre l'achat local en priorité, encourager les gens d'ici le plus possible, nos membres en particulier.»

«Nous avons eu une bonne réflexion à l'interne pour savoir comment annoncer le changement de présidence», ajoute-t-il. «Moi, je le vois comme une belle opportunité, parce que ça me permet de parler immédiatement aux membres lors du gala. Des changements professionnels, ça peut arriver à tout le monde.»

Bien connu au Centre-de-la-Mauricie comme courtier immobilier de l'Équipe St-Jean, le nouveau président plonge avec enthousiasme dans ce défi. «Je n'ai jamais eu de plan de carrière pour en arriver là, mais plusieurs de mes implications m'ont préparé à cela», réfléchit-il. «C'est un beau tremplin. Je me suis beaucoup investi dans le développement de Grand-Mère et maintenant, je pourrai m'investir dans le développement du grand Shawinigan.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer