Consultation publique sur le pacte rural de la MRC de Maskinongé

Nancy Godin coanimera la consultation populaire présentée le... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Nancy Godin coanimera la consultation populaire présentée le 22 octobre à Saint-Paulin.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Louiseville) La population de la MRC de Maskinongé aura son mot à dire dans l'établissement du pacte rural 2014-2019. La MRC tiendra une soirée de consultation publique le 22 octobre à Saint-Paulin afin d'avoir l'opinion des gens pour mettre à jour les champs prioritaires d'intervention et pour déterminer les actions qui seront à la base des prochains projets.

Le programme du pacte rural existe depuis 2002 au sein de la MRC de Maskinongé. L'objectif est de renforcer et de soutenir le développement des municipalités avec des projets pensés et réalisés par et pour les citoyens.

«Le pacte rural est un outil de développement, rappelle Nancy Godin, conseillère en développement agroalimentaire et rural au Centre local de développement de la MRC de Maskinongé. Au fil des ans, il y a eu tellement de beaux projets. Pour la MRC, on a eu la radio communautaire qui a un impact, le transport collectif qui répond à une problématique, le marché public à Yamachiche. Mais on a aussi des projets pour des municipalités, comme les bibliothèques améliorées de Saint-Sévère et de Saint-Édouard, des modules de jeux pour les enfants. Il y a un impact réel.»

La famille, les loisirs et le sport ainsi que la culture et le patrimoine font partie des domaines prioritaires d'intervention identifiés par le passé. La soirée de consultation va permettre de valider la pertinence de les maintenir dans le futur plan du pacte rural.

«Avec la consultation, on saura si on enlève un champ d'intervention, si on en ajoute un. Mais selon moi, ça devrait ressembler à ce que nous avons», analyse Mme Godin, qui animera la consultation populaire avec son collègue Benoît Curé, conseiller en développement agricole et rural.

Le plan de travail qui découlera notamment de la consultation publique sera déposé à la séance du conseil des maires du mois de décembre. L'appel de propositions devrait suivre et on sait déjà que le budget disponible pour la première année du nouveau pacte rural est de 661 385 $.

Le dernier pacte rural, échelonné de 2007 à 2014, a soutenu 164 dossiers sur le territoire de la MRC de Maskinongé. La MRC de Maskinongé a fourni 4 251 618 $ via ce programme.

L'ensemble des projets a entraîné des investissements dépassant les 18 millions $ et 171 emplois ont été créés ou maintenus durant cette période.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer