RER Hydro: un autre délai accordé jusqu'au 28 novembre

L'entreprise RER Hydro est au bord de la... (Photo: Courtoisie)

Agrandir

L'entreprise RER Hydro est au bord de la faillite.

Photo: Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Bécancour) La Cour supérieure avait dans ses cartons un projet de jugement pour accorder aujourd'hui un nouveau délai à RER Hydro. La nouvelle date butoir qui figure maintenant au calendrier pour un financement intérimaire est le 28 novembre.

Au bord de la faillite, l'entreprise n'en sera pas à son premier sursis pour tenter de trouver une solution à sa crise financière qui l'empêche de démarrer son usine d'hydroliennes à Bécancour. Ayant eu recours à la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies le 24 juillet, le promoteur avait déjà obtenu de la Cour supérieure une reconduction de l'ordonnance initiale.

Si le nouveau plan de restructuration devait être approuvé, RER Hydro pourrait créer 25 emplois dès cette année et sur cinq ans, ce nombre bondirait à 300, selon les prévisions.

À l'automne 2013, la première ministre de l'époque, Pauline Marois, avait annoncé en grande pompe l'implantation d'une usine de fabrication d'hydroliennes à Bécancour au coût de 130 millions de dollars. Dans ce partenariat impliquant RER Hydro, la compagnie Boeing et Hydro-Québec, le gouvernement y allait d'une contribution à la hauteur maximale de 85 millions de dollars sous forme d'équité et de prêts.

En plus de conserver son entente avec Boeing, l'entreprise, qui serait convoitée aux États-Unis, mise maintenant sur un jeu de tarifs avec la société d'État pour éviter d'avoir recours au maximum de prêts gouvernementaux.

Au cours des dernières semaines, le promoteur Imad Hamad a rencontré des élus et des intervenants économiques de la région pour leur vendre son plan d'affaires et les sensibiliser aux obstacles politiques qui semblent toujours se dresser devant lui, particulièrement du côté du ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, Jacques Daoust.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer