Le Temps d'une Pinte et À la fût joignent la Table des microbrasseries

La microbrasserie Le Temps d'une Pinte, de Trois-Rivières,... (Photo: Archives, La Presse)

Agrandir

La microbrasserie Le Temps d'une Pinte, de Trois-Rivières, fait désormais partie de la Table des microbrasseries du Québec, tout comme À la fût, de Saint-Tite.

Photo: Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Deux microbrasseries de la Mauricie joignent les rangs de la Table des microbrasseries du Québec pour promouvoir les valeurs coopératives et célèbrent l'occasion en créant une toute nouvelle bière.

Le Temps d'une Pinte, de Trois-Rivières, et À la fût, de Saint-Tite, s'unissent à une microbrasserie de Québec et une autre du secteur de Bellechasse pour lancer cette initiative. Le regroupement d'entreprises coopératives apportera de la visibilité à chacune de ses membres, estime Alex Dorval.

«S'associer à d'autres microbrasseries, c'est quelque chose qu'on voulait faire et on a embarqué, car ce sont de bonnes microbrasseries. Notre objectif est de mieux nous faire connaître par une image de marque créée par la table», raconte M. Dorval, copropriétaire du Temps d'une Pinte.

Le fait qu'À la Fût soit une coopérative a incité ses propriétaires à sauter dans l'aventure, ajoute Mathieu Brochu. «On est une des vieilles coopératives brassicoles avec nos sept ans d'existence. On appuie tout ce qui est coopératif au Québec.»

Les quatre membres de la table ont mis leur savoir-faire en commun pour produire la Rochdale, baptisée ainsi pour saluer les pionniers du mouvement coopératif de cette ville de l'Angleterre au milieu du 19e siècle.

«Il y a toute une énergie sur l'éthique reliée au monde coopératif. Le rapport au travail est en arrière de tout ça et c'est ce qu'on veut promouvoir. On veut mettre de l'avant la qualité de la main-d'oeuvre. C'est ce qui fait le succès d'une entreprise», poursuit M. Dorval, en expliquant que Le Temps d'une Pinte accorde de l'importance à la formation et à l'intégration de ses employés.

La naissance d'une telle table va non seulement apporter une certaine visibilité à ses membres, mais permet du même coup de tisser des liens qui peuvent être fort utiles. «On connaissait les gens de la Barberie à Québec et du Temps d'une Pinte. Mais je ne connaissais pas du tout l'équipe de la microbrasserie de Bellechasse. Le milieu brassicole est très ouvert, les échanges sont conviviaux, on peut s'entraîder sur l'emprunt d'ingrédients! C'est typique au milieu brassicole», observe M. Brochu.

La bière Rochdale a été présentée lundi à Montréal au cocktail du Sommet international des coopératives. La bière pourrait être offerte dans les établissements de la table en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer