CQI multiplie les interventions dans le milieu

Marcel Aubry
Le Nouvelliste

(Victoriaville) Fondé en 1995 dans la région du Centre-du-Québec, Carrefour Québec International (CQI), un organisme à but non lucratif de promotion des exportations, multiplie les interventions dans le milieu.

Ces interventions ont comme objectif d'augmenter les ventes des entreprises centricoises sur le plan international.

Depuis avril 2008, l'équipe de CQI, basée à Drummondville, offre aussi ses services dans la région de la Mauricie comme elle le fait également dans celle de l'Estrie depuis le printemps 2009.

Ses dirigeants estiment que l'ajout de ces nouvelles régions desservies par CQI permet, entre autres, de stimuler la synergie entre les entreprises par le biais de plusieurs actions interrégionales.

Désireux de favoriser concrètement les ventes sur le plan international des entreprises qu'il dessert, ce Service d'aide à l'exportation comprenant une équipe de dix personnes dirigées par Catherine Gervais, s'est aussi donné comme objectifs de diversifier les marchés d'exportation des entreprises, d'outiller les entreprises adéquatement afin de leur permettre de réussir sur les marchés internationaux, d'accroître les ventes sur le plan international et d'encourager la synergie entre les entreprises des trois régions desservies afin de faciliter le processus d'exportation.

Dans un rapport soumis aux membres du conseil d'administration de la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec (CRÉCQ), il est mentionné que dans le contexte économique mondial actuel, les entreprises ont besoin d'un soutien spécialisé afin de maintenir et de développer leurs ventes.

Au cours de l'année 2010-2011, l'équipe de CQI a ainsi répondu à 64 entreprises différentes issues des cinq Municipalités régionales de comté (MRC) de la région du Centre-du-Québec.

Sur les 64 entreprises ayant bénéficié du service d'information, 27 étaient situées dans la MRC de Drummond, 20 dans celle d'Arthabaska, 9 dans celle de l'Érable, 6 dans celle de Bécancour et 2 dans celle de Nicolet-Yamaska. En 2009-2010, 65 entreprises du Centre-du-Québec avaient bénéficié de ces conseils à l'exportation comparativement à 34 en 2008-2009.

Par ailleurs, 38 entreprises ont bénéficié d'un service d'accompagnement spécifique lors de la dernière année en comparaison de 15 l'année précédente et de 12 en 2008-2009. Le nombre de prédiagnostics et de diagnostics d'exportation complétés est passé de 10 à 24 de 2008-2009 à 2010-2011 et le nombre d'entreprises aidées dans l'élaboration de leur plan d'exportation est passé de 4 à 10 dans le même intervalle.

Il y a aussi eu durant ces trois années des activités de sensibilisation (12 en 2010-2011), des entreprises participantes aux activités de sensibilisation (60 en 2010-2011), l'organisation de groupes de formation (2) et des entreprises participantes (13) aux groupes de formation.

En cours d'année, CQI effectuera la gestion de plusieurs projets et actions spécifiques en lien avec les besoins des entrepreneurs. Par exemple, en juin dernier, un «café export» a été organisé afin de discuter des opportunités d'affaires dans l'Ouest canadien et de recueillir les commentaires de la part des entrepreneurs. À la suite de cette rencontre, différentes actions sont mises en place actuellement afin de répondre aux préoccupations et aux besoins.

Le budget prévisionnel 2011-2012 de CQI pour le Centre-du-Québec a été établi à 294 750 $. Les membres de la CRÉCQ ont accepté, jeudi soir, de contribuer le montant demandé de 60 000 $ au budget. Développement économique Canada est sollicité pour 120 000 $ et le ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation (MDEIE) pour 55 800 $ alors que des revenus d'activités sont prévus pour 58 950 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer