Les inondations coûteront au minimum 500 000 $ à Trois-Rivières

Les inondations coûteront au minimum 500 000 $... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Les inondations coûteront au minimum 500 000 $ à la Ville de Trois-Rivières. On voit ici le secteur de l'île Saint-Eugène, à Pointe-du-Lac.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Alors que la Ville de Trois-Rivières met en place la phase de rétablissement à la suite des inondations qui ont spécifiquement touché plusieurs résidences des secteurs Trois-Rivières-Ouest et Pointe-du-Lac, le maire Yves Lévesque a annoncé que le sinistre coûtera au minimum 500 000 $ à la Ville.

Le maire a confirmé du même souffle, lundi soir, que les soldats des Forces armées canadiennes resteront à Trois-Rivières tant et aussi longtemps qu'il y aura des besoins.

Lors de la séance du conseil municipal, le maire a fait rapport de travaux d'urgence exécutés sans l'approbation du conseil dans le cadre des mesures d'urgence, tel que le lui permet la loi.

Deux contrats ont été octroyés, totalisant un montant de 225 000 $ en matériel, dont tout près de 175 000 $ ont servi à fournir près de 52 000 sacs de sable. Le reste a été de la machinerie, des génératrices et surtout la location de onze pompes permettant de soulager le réseau dans les zones problématiques.

La Ville est présentement en appel d'offres pour obtenir des équipements qui serviront à l'opération de nettoyage, principalement des conteneurs pour les rebuts qui seront mis à la disposition des citoyens. Cette nouvelle facture pourrait représenter plus de 250 000 $.

La Ville ne sait toutefois pas encore le montant total des équipements publics qui auront été endommagés, et n'a pas encore comptabilisé le temps supplémentaire de ses employés qui ont été monopolisés pour faire face à la crise, mais s'avance déjà pour dire que la facture sera encore plus élevée.

Rétablissement

Depuis lundi soir, les citoyens situés dans les zones considérées à risque sont contactés par téléphonie ciblée afin de recevoir de l'information qui sera également affichée à des endroits stratégiques dans les zones concernées.

L'opération de ramassage de sacs de sable se tiendra les 20 et 21 mai dans le secteur Trois-Rivières-Ouest ainsi que les 27 et 28 mai dans le secteur Pointe-du-Lac. Dès cette semaine, les militaires commenceront la tournée du secteur Trois-Rivières-Ouest pour recenser les résidences où des sacs de sable seront à ramasser afin d'accélérer le processus. Il en sera de même la semaine prochaine à Pointe-du-Lac. 

Le maire demande à la population de prendre un maximum de photos des dommages causés aux résidences, mais également des sacs de sable installés autour des maisons, puisqu'une compensation pourra aussi être réclamée dans les programmes d'aide gouvernementaux pour le temps consacré à ces installations.

Les citoyens qui ont subi des dommages pourront aussi le déclarer via la téléphonie ciblée, et un inspecteur de la Ville se rendra les visiter très rapidement. Le conseil municipal a d'ailleurs été saisi, lundi soir, d'un avis de motion annonçant que l'émission de permis de rénovation pour les sinistrés sera gratuite. 

Par ailleurs, des conteneurs seront aussi mis à la disposition des citoyens pour les rebuts intérieurs et extérieurs laissés par les inondations. L'armée sera aussi mise à contribution pour le ménage de l'île Saint-Quentin, du parc Antoine-Gauthier, du parc Laviolette, du parc des Terrasses-du-Fleuve ainsi que de la petite plage de Pointe-du-Lac.

Finalement, une rencontre d'information sera organisée dès que les détails du programme d'aide du gouvernement seront connus et tous les citoyens touchés par les inondations y seront conviés.

«On va être là jusqu'à la fin, pour notre monde. Et l'armée reste à notre disposition tant qu'on en aura besoin», ajoute le maire, qui a tenu à remercier tous les employés municipaux, le comité de sécurité civile de même que les bénévoles, notamment SOS Inondation Mauricie, qui mettent la main à la pâte depuis les deux dernières semaines.




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer