De nouveaux outils technologiques à Trois-Rivières

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, le coordonnateur... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, le coordonnateur des solutions collaboratives et des communications, Marc Catudal-Gosselin, et Alain Gervais, directeur du département des Technologies de l'information, étaient très fiers de présenter la nouvelle mouture du site Internet de la Ville ainsi que la nouvelle application Trois-Rivières 311.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Trois-Rivières se dote de deux nouveaux outils technologiques qui permettront de faciliter la communication entre les citoyens et les intervenants municipaux.

Lors d'un point de presse qui s'est tenu à l'extérieur de l'hôtel de ville jeudi après-midi, la Ville a en effet annoncé que son site Internet avait subi une métamorphose complète et qu'elle lançait une toute nouvelle application mobile servant à faciliter les requêtes des citoyens.

En ce qui concerne le site Internet, dont l'adresse est toujours le v3r.net, les modifications touchent autant son contenu que son visuel. Le visiteur pourra notamment apprécier l'interface épurée ainsi que la mise en place d'un moteur de recherche plus performant et plus rapide.

L'accès aux services en ligne, l'architecture ainsi que l'ergonomie du site ont notamment été améliorés. Une carte interactive, un calendrier des activités et une foire aux questions les plus fréquemment posées ont également été ajoutés. Les citoyens pourront de plus s'inscrire à une infolettre pour demeurer à l'affût des actualités municipales et recevoir des alertes relativement aux emplois disponibles à la Ville. 

Fait à noter, l'ancienne version du site avait été mise en ligne il y a 12 ans et n'avait subi que des mises à niveau depuis ce temps. La refonte a pris 18 mois et est le fruit du travail de l'équipe des communications et des solutions collaboratives et de la firme trifluvienne Lanec, dont les services ont été retenus à la suite d'un appel d'offres public. Le projet a nécessité un investissement de 126 000 $.

La nouvelle application mobile gratuite Trois-Rivières 311 servira quant à elle à signaler les nids-de-poule, les lampadaires défectueux, les couvercles de puisard déplacés ainsi que les fuites de borne-fontaine. Ces quatre problèmes non urgents peuvent désormais être signalés à la Ville à partir d'un téléphone intelligent ou d'une tablette électronique.

Le citoyen devra en premier lieu confirmer la nature du problème. Par la suite, il pourra localiser où le problème est survenu et ajouter une photo. Il devra également fournir une description avant de transmettre la requête aux autorités municipales. 

Une fois le problème signalé, la personne à l'origine de la requête pourra suivre la progression du dossier, de sa validation jusqu'à son traitement. 

Trois-Rivières 311 est disponible dès maintenant dans l'App Store et sur Google Play.

Outre les heures qu'ont passées les employés des Technologies de l'information pour la développer, cette nouvelle plateforme de communication a été conçue à coût presque nul. Il est d'ailleurs possible qu'elle puisse être bonifiée pour permettre de signaler un plus large éventail de problèmes non urgents.

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, accueille à bras ouverts ces deux nouveaux outils. Il se dit également fier que ces projets aient été réalisés à des coûts qu'il considère très raisonnables.

«L'application 311, c'est vraiment innovateur. Ça va permettre aux citoyens de nous aider à résoudre des problèmes. Souvent, ce sont des petits problèmes, mais on ne les voit pas tout le temps. Maintenant, nous allons avoir 135 000 paires d'yeux. [...] Et avec le nouveau site web, les gens pourront avoir accès à l'information beaucoup plus rapidement qu'auparavant.

Des campagnes de promotion seront déployées au cours des prochaines semaines afin de faire connaître ces deux nouveaux services à la population. Un camion d'affichage numérique circulera notamment dans les rues de la ville au cours du week-end.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer