Des pare-intempéries temporaires pour l'été 2017

L'Amphithéâtre Cogeco... (Olivier Croteau)

Agrandir

L'Amphithéâtre Cogeco

Olivier Croteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) La Ville de Trois-Rivières doit se résoudre à repousser l'installation de pare-intempéries permanents à l'Amphithéâtre Cogeco. Alors qu'elle souhaitait pouvoir installer ces équipements avant la prochaine saison de spectacles, la Ville réalise aujourd'hui que la facture aurait été beaucoup trop élevée pour que tout soit prêt à temps.

En effet, le conseil municipal a rejeté, lundi soir, toutes les soumissions reçues dans le cadre de son appel d'offres pour la construction de pare-intempéries permanents. Alors que la Ville planifiait de payer environ 1,9 M$ pour cet équipement, les soumissions sont plutôt sorties à près de 3 M$, explique le maire Yves Lévesque, qui pointe du doigt la rapidité avec laquelle on exigeait aux soumissionnaires d'opérer.

«Les délais étaient très courts et c'est ce qui explique que les prix soient si hauts», mentionne Yves Lévesque, soulignant qu'on demandait aux entrepreneurs d'avoir terminé le travail pour l'arrivée des artistes du Cirque du Soleil, en juin. Si le délai n'était pas respecté, de sévères pénalités pouvaient s'appliquer, ce qui faisait gonfler la facture finale. 

Ainsi, pour l'année 2017, la Ville se tourne une nouvelle fois vers des pare-intempéries temporaires, au coût de 100 000 $, pour assurer la saison de l'Amphithéâtre Cogeco. Du même coup, le comité exécutif de la Ville a fait parvenir une demande à Patrimoine canadien afin d'obtenir une aide financière par le biais du «Fonds du Canada pour les espaces culturels». Une telle aide financière pourrait permettre à Trois-Rivières de couvrir près de 50 % de la facture. 

En attendant des nouvelles de cette demande d'aide, la Ville procédera à un nouvel appel d'offres, mais cette fois pour des travaux qui pourraient être réalisés à l'automne, après la saison 2017 de spectacles, et ainsi espérer que les coûts soient un peu moins élevés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer