Un million $ sera investi pour le réseau cyclable trifluvien

Le réseau cyclable trifluvien sera passablement amélioré dès... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le réseau cyclable trifluvien sera passablement amélioré dès cet été.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le réseau cyclable trifluvien sera passablement amélioré dès cet été. Le conseil municipal de Trois-Rivières a adopté lundi soir un règlement confirmant un emprunt de 500 000 $ afin de réaliser de nombreux travaux qui permettront l'amélioration et le prolongement du réseau cyclable.

En tout, ce sera un montant d'un million de dollars qui sera consacré à ce projet, la Ville ayant pu obtenir une subvention de 500 000 $ du gouvernement fédéral pour mener à terme le projet.

La Ville avait mis en place un «comité vélo» il y a quelques années, notamment à la demande du conseiller municipal Pierre-Luc Fortin, qui s'est dit très satisfait de voir enfin aboutir les efforts déployés depuis quelque temps. 

«On a regardé le réseau cyclable dans une optique de le rendre utilitaire, sécuritaire et récréatif. Nous sommes allés sur le terrain pour constater l'état des voies, mais aussi nous avions étudié les cartes pour penser tout ça en fonction d'un réseau, et non pas seulement de certains tronçons ici et là», explique le conseiller municipal.

Ainsi, plusieurs passages seront aménagés entre différents segments ce qui devrait constituer un réseau cyclable continu de près de 10 kilomètres dans le secteur est de la ville, reliant le sud de Cap-de-la-Madeleine jusqu'au secteur Saint-Louis-de-France, fait remarquer le conseiller. 

Des passages seront aménagés entre les pistes des rues Saint-Irénée et Boulard, entre les rues Boulard et Du Serrurier, entre le parc Châteaudun et la rue des Prairies ainsi qu'entre les rues Frontenac et Launier.

Par ailleurs, les pistes cyclables entre le parc Pie-XII et la voie ferrée du boulevard des Récollets seront reliées. On procédera aussi à l'élargissement d'une partie du parc linéaire. Finalement, la Montée Cooke sera aménagée pour relier les pistes entre le boulevard Sainte-Marguerite et le parc linéaire.

«On a cherché à identifier les lieux qui attiraient beaucoup de monde, les générateurs de déplacements, comme l'université ou l'hôpital par exemple. Il faut chercher à faciliter les déplacements à vélo dans ces secteurs-là aussi. Par ailleurs, du côté du Cap, ça va nous faire un sacré beau circuit cyclable», se réjouit-il.

Le financement a notamment pu être accordé grâce à un partenariat avec l'organisme Roulons Vert, qui siégeait sur le comité vélo, au même titre que les conseillers municipaux Daniel Cournoyer et Pierre-A. Dupont, ainsi que des fonctionnaires de la Ville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer