Une Foire qui fait courir les foules

Les organisateurs de la Foire en ville de... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les organisateurs de la Foire en ville de Shawinigan-Sud estiment que près de 20 000 personnes ont participé à l'événement ce week-end.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les organisateurs de la 17e Foire en ville ne pouvaient demander mieux comme temps. Le chaud soleil a suscité chez des milliers de personnes l'envie de dénicher des petits trésors, les poussant à se rendre sur la 105e Avenue du secteur Shawinigan-Sud rencontrer les centaines de brocanteurs présents. Les organisateurs estiment que près de 20 000 personnes se sont rendues à la Foire en ville.

Les organisateurs ont loué samedi matin 315 tables, sur... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Les organisateurs ont loué samedi matin 315 tables, sur les 325 qui étaient disponibles. Dimanche, les statistiques de location étaient similaires.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

«On est totalement comblé. Dame Nature est de notre côté», lançait samedi Nancy Veillette, la présidente du conseil de gestion du 34e Groupe scout Shawinigan-Sud, l'organisme responsable de la Foire en ville. 

Pour la deuxième année, l'événement annuel est en effet organisé par le 34e Groupe scout de Shawinigan-Sud. Et force est de constater que cette organisation fait bien son travail.

«Notre équipe est rodée. Nous avons aussi gardé les mêmes personnes à la sécurité et à l'animation qui travaillaient avec Jean-Pierre Hamel, l'ancien responsable de la Foire en ville», souligne Mme Veillette. «C'est vraiment une formule gagnante, car ça enlève beaucoup de responsabilités et de stress pour les organisateurs.»

Les organisateurs ont loué samedi matin 315 tables, sur les 325 qui étaient disponibles. Dimanche, les statistiques de location étaient similaires. «À 5 h 45 samedi matin, nous n'avions pas encore distribué les tables que déjà des personnes arrivaient avec des choses à vendre», précise Nancy Veillette.

L'achalandage de samedi a été qualifié par les organisateurs de «record».

Le 34e Groupe scout de Shawinigan-Sud a pris les commandes de la Foire en ville il y a deux ans avec l'objectif de maintenir cet événement important pour l'économie locale, mais aussi pour se financer. L'organisme possède un local sur la 116e Avenue, ce qui entraîne bien sûr des frais d'entretien. Les scouts consacrent les profits de la Foire en ville au financement des frais annuels du bâtiment qui s'élèvent à 6000 $. 

Conscients qu'il faut travailler fort pour obtenir ce financement, les scouts tenaient quelques tables ce week-end où ils vendaient des articles de tous genres. Les jeunes étaient accompagnés d'adultes pour tenir ce commerce éphémère. Parmi ceux-ci, il y avait le jeune Émile, qualifié de «meilleur vendeur» par Nancy Veillette. Et le garçon n'a pas volé ce qualificatif, lui qui redoublait d'efforts pour vendre tout ce qui se trouvait devant lui. 

«Ça apprend aux jeunes l'entrepreneuriat et qu'une activité comme ça permet de faire plus d'activités avec les scouts», ajoute la présidente du conseil de gestion du 34e Groupe scout Shawinigan-Sud.

La Foire en Ville offre une vitrine très intéressante pour les commerçants de Shawinigan-Sud. Plusieurs commerces, restaurants ou bars étaient d'ailleurs bondés ce week-end. Cette activité peut s'avérer très profitable, à condition de saisir l'opportunité et d'attirer les clients. Mathieu Beauchamp, propriétaire du Centre animalier Shawi-Sud, l'a bien compris. 

«Je double mon chiffre d'affaires durant ce week-end, voire davantage. C'est un événement très important pour les commerces de la 105e Avenue», estime-t-il. 

Le Club la Crique-Ö-Jeux de Shawinigan, une petite entreprise qui tient des soirées de jeux de société au Trou du diable, était parmi les centaines de vendeurs de la Foire en ville. Olivier Arseneault, un de ses propriétaires, affirme que ce grand rassemblement permet de faire connaître l'entreprise en même temps que de réaliser un peu de profit.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer