La situation surveillée de près à Shawinigan

Le directeur du Service de sécurité incendie, François... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le directeur du Service de sécurité incendie, François Lelièvre, ainsi que le maire de Shawinigan, Michel Angers, ont fait le point sur la situation en fin de journée lundi.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les autorités sont sur le qui-vive à Shawinigan alors que le niveau de la rivière Saint-Maurice est dangereusement élevé et représente un risque pour les résidents de l'avenue du Beau-Rivage et du chemin l'Ermitage.

À l'heure actuelle, le maire Michel Angers ainsi que le directeur du Service de sécurité incendie de la Ville, François Lelièvre, tiennent à préciser qu'une seule résidence a dû être évacuée, et ce, en raison de fissures importantes dans les fondations ayant causé des infiltrations d'eau.

Quelques autres maisons sont également aux prises avec des sous-sols inondés et des tronçons de l'avenue du Beau-Rivage ont été envahis par l'eau.

Les deux hommes ont fait le point en fin de journée lundi et ont rencontré des citoyens du secteur touché en soirée afin de leur dresser un portrait détaillé de la situation et leur expliquer la marche à suivre dans l'éventualité où un ordre d'évacuation devait être donné au cours des prochains jours. Si ce scénario venait qu'à se concrétiser, environ une cinquantaine de demeures et plus d'une centaine de résidents seraient touchés.

Conscient que la situation ne peut pas être prise à la légère et mentionnant que tout est présentement mis en oeuvre pour assurer la sécurité des citoyens, le maire Angers espère que les précipitations diminueront au cours des prochains jours, ce qui aurait pour effet de faire baisser le niveau de la rivière.

Néanmoins, il indique que son équipe est prête à faire face à la musique si la situation se détériore. Des sacs de jute ont notamment été distribués aux citoyens et du gravier a été placé sur les routes par les employés du Service des travaux publics.

«Dans le cas où le scénario le plus probable se réalise, la rivière atteindra le même niveau que dimanche soir, donc un niveau important, mais non critique. Mais dans l'éventualité où le pire des scénarios devait arriver, on peut s'attendre à 15 à 20 % supplémentaire de débit d'eau, ce qui pourrait faire augmenter le niveau d'environ une soixantaine de centimètres selon les estimés que nous avons au moment où on se parle», explique-t-il avant d'ajouter que les journées de mercredi et jeudi devraient être tout particulièrement critiques.

Le maire soutient par ailleurs qu'Hydro-Québec fait tout ce qui est en son pouvoir pour retenir au maximum l'eau que contient le réservoir Gouin, situé en Haute-Mauricie. Il mentionne qu'un autre réservoir est prêt à recevoir de l'eau si nécessaire.

Depuis vendredi dernier, le niveau du Saint-Maurice a augmenté de 1,3 mètre dans le secteur touché selon le directeur du Service de sécurité incendie. Ce dernier précise que le niveau du cours d'eau augmente plus rapidement à cet endroit car il est situé entre deux barrages.

Même si la situation n'y est pas aussi problématique, la rivière Saint-Maurice est sortie de son lit à d'autres endroits au Centre-de-la-Mauricie, notamment aux abords du chemin de la Baie à Saint-Boniface.

Les citoyens souhaitant obtenir une assistance immédiate, notamment pour l'utilisation de sacs de sable, peuvent communiquer avec le Service aux citoyens en composant le 819 536-7200. Pendant les heures de fermeture, ils n'ont qu'à composer le 1, au moment indiqué, pour joindre l'assistance téléphonique, et ce, en tout temps.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer