Des photos pour connaître les nouveaux arrivants

La directrice générale du SANA de Shawinigan, Marie-Claude... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

La directrice générale du SANA de Shawinigan, Marie-Claude Brûlé; Younes Bouhanane; son fils Arkan; son épouse Lamya et le maire de Shawinigan, Michel Angers ont participé au lancement de l'exposition de photos qui met en vedette des nouveaux membres de la communauté shawiniganaise.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) C'est par l'entremise d'une exposition de photos que le Service d'accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan a décidé de faire connaître 45 nouveaux membres de la communauté shawiniganaise.

Mise sur pied dans le cadre de la deuxième édition de la campagne Shawinigan, carrément PANDA! (Population accueillante des nouveaux arrivants d'ici et d'ailleurs), cette exposition est le fruit d'une collaboration entre le SANA, la Ville de Shawinigan et différents partenaires.

Elle sera présentée entre le 14 novembre et le 11 décembre dans neuf lieux publics de Shawinigan. Il sera donc possible d'admirer les photos à la bibliothèque Hélène-B.-Beauséjour, au Filozen Café, à la bibliothèque Fabien-LaRochelle, à l'hôtel de ville, au Café Morgane, à la boulangerie Tous les jours dimanche, à la pâtisserie Le Palais, au Bistro M et à la bibliothèque Bruno-Sigmen.

Un visuel de l'exposition est également affiché sur un autobus de la Régie de transport en commun de Shawinigan qui sillonnera les différents secteurs de la ville. Des bannières sont aussi installées sur les façades de l'hôtel de ville et de la SADC du Centre-de-la-Mauricie.

«Nous voulons faire en sorte que la population shawiniganaise vous connaisse et vous dise merci d'être ici. On veut que ceux et celles qui arrivent à Shawinigan y découvrent une terre d'accueil» a déclaré le maire de Shawinigan, Michel Angers, lors du lancement de l'exposition, jeudi.

Faisant partie des 45 personnes mises en vedette dans l'exposition, le Marocain Younes Bouhanane s'est dit reconnaissant d'être maintenant un Shawiniganais. Arrivé en janvier 2016 pour travailler au sein de l'équipe de l'entreprise CGI, il a été rejoint par les autres membres de sa famille il y a maintenant deux semaines.

«Grâce à la campagne, j'ai pu m'intégrer à la communauté shawiniganaise et découvrir les beautés de cette ville», a-t-il mentionné devant la soixantaine de personnes présentes lors du lancement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer