Retour du projet «Amis des bébés allaités»

Allaitement-Soleil vient de dévoiler sa nouvelle image corporative... (Photo: Francois Gervais)

Agrandir

Allaitement-Soleil vient de dévoiler sa nouvelle image corporative et les partenaires de sa deuxième campagne «Amis des bébés allaités». À l'avant, on voit Annie Normandin (présidente du conseil d'administration) et Andrey Lépine (coordonnatrice). À l'arrière, des partenaires de la première heure: Johanne Bellemare (Plaza de la Mauricie) et Séléna Baril (IGA Extra Famille Baril). Elles sont accompagnées d'Annick Gonthier, conceptrice du nouveau logo.

Photo: Francois Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La nouvelle offensive du projet «Amis des bébés allaités» de l'organisme communautaire Allaitement-Soleil a permis d'identifier une dizaine de partenaires de plus que lors de la première campagne, en 2011.

L'objectif est maintenant de couvrir adéquatement tout le Centre-de-la-Mauricie afin que les mamans n'aient pas à se creuser les méninges lorsque la tétée ne peut plus attendre.

Allaitement-Soleil avait lancé son projet en 2011. Le but consistait à sensibiliser les commerçants et les lieux publics à l'importance de prévoir des endroits tranquilles, discrets et surtout, à faire prendre conscience aux employés de leur rôle lorsqu'une maman recherche un coin pour allaiter. 

La Ville de Shawinigan avait donné le pas à la fin 2010 en se désignant «amie des bébés allaités». Des espaces avaient ainsi été aménagés à l'hôtel de ville, dans les arénas et les bibliothèques. Une vingtaine de places d'affaires avaient suivi l'exemple.

Aujourd'hui, Allaitement-Soleil recense une trentaine de commerçants qui répondent aux critères pour être reconnus amis des bébés allaités. Des pharmacies, des épiceries, des restaurants, des boulangeries, divers magasins, des sites d'hébergement et des sites touristiques ont été convertis.

Pour obtenir la reconnaissance, il suffit de prévoir une table à langer et un coin pour allaiter. Allaitement-Soleil fournira alors un autocollant pour bien identifier l'endroit comme partenaire pour les mères qui allaitent. «Nous avons vraiment ciblé les milieux publics, en mettant un peu de côté, pour l'instant, des bureaux de rendez-vous», explique Audrey Lépine, coordonnatrice chez Allaitement-Soleil.

«On préférait miser sur les endroits où il passe plusieurs personnes dans une journée. Nous voulions cibler les endroits où une maman peut prendre une marche et s'arrêter sans avoir nécessairement un rendez-vous.»

Mme Lépine observe une évolution dans la perception populaire envers les mères qui allaitent, bien qu'il existe encore des réactions déplorables.

«Nous avons besoin que les commerçants soient de plus en plus ouverts à la réalité des mamans qui veulent continuer à sortir, à maintenir leur réseau social», explique-t-elle. «Elles ne doivent pas avoir d'embûches.»

«Il y a encore de la réticence», poursuit Mme Lépine. «Il y a comme deux mondes: soit que les gens sont totalement ouverts, soit ils sont totalement fermés. En fait, ces derniers ne sont pas tant contre l'allaitement qu'ils ne voient pas l'utilité (d'aménager un coin pour l'allaitement). On n'a pas poussé plus loin pour connaître les raisons, car nous avions plusieurs commerces à rencontrer. L'important, pour cette deuxième édition, c'était que les mamans puissent allaiter un peu partout.»

Mme Lépine fait aussi remarquer que pour certaines grandes bannières, l'approbation peut devenir complexe. Ou parfois, elle se fait répondre par le commerçant qu'il n'a pas d'énergie à mettre là-dedans. 

«Pourtant, on ne demande pas d'investissement», fait remarquer la coordonnatrice. «Il y a toujours moyen de s'arranger.»

À tout le moins, en général, Mme Lépine remarque que les employés des places d'affaires ont gagné en courtoisie lorsqu'ils sont sollicités par une mère qui souhaite allaiter.

«L'ouverture est super importante», mentionne-t-elle. «On ne veut pas que la maman se fasse dire d'aller aux toilettes! C'est pourquoi notre initiative vise aussi à sensibiliser le personnel.»

L'organisme a profité de la présentation des partenaires au projet «Amis des bébés allaités» pour dévoiler sa nouvelle image corporative. Le logo a été réalisé par Annick Gonthier, étudiante au programme Technique de bureautique, microédition et hypermédia au Collège Shawinigan.

Sur une base annuelle, Allaitement-Soleil accompagne une centaine de mamans pour les soutenir dans leur volonté d'allaiter leur bébé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer