Busch Vacuum Technics remet ça le 29 juin

Les citoyens du secteur Lac-à-la-Tortue et d'Hérouxville seront... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les citoyens du secteur Lac-à-la-Tortue et d'Hérouxville seront à nouveau invités à une rencontre d'information convoquée par la société Busch Vacuum Technics, le 29 juin à la grande salle du terrain de camping Otamac.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les citoyens du secteur Lac-à-la-Tortue et d'Hérouxville seront à nouveau invités à une rencontre d'information convoquée par la société Busch Vacuum Technics, le 29 juin à la grande salle du terrain de camping Otamac cette fois, afin de proposer une autre solution aux citoyens dans le dossier de l'assainissement des eaux usées.

Il s'agira d'une reprise de la tentative infructueuse organisée le 7 juin, au centre communautaire Lupien. À ce moment, la Ville de Shawinigan avait annulé la réservation à une journée d'avis, alors qu'elle avait été accordée par le comité de gestion de la salle.

Le soir venu, une centaine de citoyens s'étaient cogné le nez sur des portes verrouillées, dont les serrures avaient été changées. La Ville avait expliqué sa décision en mentionnant qu'elle ne louait pas ses salles pour permettre à des entreprises privées de vendre leurs produits.

Au centre communautaire Lupien, jamais la Ville n'était intervenue auparavant pour contrer la réservation de la salle.

Christian G. Dubois, président de la firme Onix International qui agit comme consultant pour Busch Vacuum Technics dans ce dossier, avait affirmé que la séance d'information serait reprise rapidement. Les citoyens concernés recevront l'invitation ces jours-ci.

La salle du camping Otamac peut recevoir jusqu'à 400 personnes.

«Nous en avions une centaine la dernière fois», rappelle M. Dubois. «On espère que ces gens vont en parler à d'autres et qu'ils viendront parce qu'ils sont mécontents qu'on les ait empêchés d'assister à la rencontre la première fois. Je n'ai aucune idée du nombre de personnes qui vont se pointer.»

Le porte-parole ne prévoit aucun changement par rapport à la présentation prévue au début du mois.

«Le but n'est certainement pas de retarder ou d'annuler le projet», réitère-t-il.

«Nous croyons que nous sommes encore à une étape où il est possible de regarder autre chose. Une année avant les travaux, je ne pense pas qu'il n'y ait rien de final et définitif. En bout de course, ce sera à la population de voir si elle veut faire pression sur les élus.»

Actuellement, l'ensemble du projet d'assainissement des eaux usées au lac à la Tortue, qui inclut une desserte d'aqueduc pour une partie du secteur, est évalué à 40,2 millions $.

Busch Vacuum Technics croit réaliste de permettre aux citoyens d'économiser environ six millions de dollars en proposant un système sous vide. Sous la recommandation de la firme Pluritec, la Ville a plutôt retenu l'option de l'égout gravitaire dans le cadre de ce projet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer