Place à la Foire en ville de Shawinigan-Sud

La Foire en ville.... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

La Foire en ville.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) La 5e Avenue du secteur Shawinigan-Sud sera transformée ce week-end à l'occasion de la 16e édition de la Foire en ville. Pour la toute première fois, cet événement commercial qui attire près de 12 000 personnes est organisé par les scouts de Shawinigan-Sud.

Les scouts organisent tout, du service de sécurité à l'animation en passant par la réservation des tables pour les marchands et l'aménagement du site.

«Nous avons notamment une équipe d'une quarantaine de personnes qui vont monter les tables les deux matins de la foire et les retirer les soirs», explique Nancy Veillette, présidente du conseil de gestion du 34e groupe scout de Shawinigan-Sud qui précise qu'un groupe de parents accompagne les jeunes.

La réussite d'un événement comme la Foire en ville est toutefois étroitement liée aux conditions météorologiques. Étant conscients de cette réalité, les organisateurs souhaitent du temps clément, exempt de pluie à tout le moins, pour ce week-end. «C'est sûr que nous mettons nos chapelets sur la corde à linge», indique à la blague Mme Veillette.

«Ça fait déjà plus d'une semaine que je surveille la température. C'est vraiment notre dernier souci, car pour ce qui est du reste, ça va bien. Nous avons été bien encadrés par Jean-Pierre Hamel, l'ancien coordonnateur de l'événement. Il a toujours été très disponible pour répondre à nos questions. Nous ne voulions pas changer une formule gagnante.»

Rappelons que la Foire en ville a été créée il y a 16 ans pour attirer des visiteurs dans le centre-ville du secteur Shawinigan-Sud. Les nombreux commerçants profitent bien sûr de cet achalandage exceptionnel. De plus, des commerçants «du dimanche» louent des tables pour vendre leurs produits.

Les scouts de Shawinigan-Sud étaient déjà impliqués dans la Foire en ville depuis près de huit ans. Ils étaient déjà entre autres responsables de l'installation des tables et du démontage du site à la fin des journées.

Par ailleurs, les scouts tiennent une table où ils vendent différents produits pour se financer. Cette année, ils souhaitent amasser près de 4000 $ afin de les aider à entretenir leurs locaux du pavillon Phil-Girard. «Avec les commanditaires et la location des tables, on espère pouvoir amasser au moins 4000 $. On le fait pour pouvoir préserver notre pavillon. Il a été dès le départ construit pour les scouts de Shawinigan-Sud. C'est important de le préserver, car il répond à nos besoins», explique Mme Veillette en ajoutant que les scouts ont même coupé le téléphone dans ce pavillon pour réduire les dépenses.

«Nous avons même un garage où nous pouvons entreposer nos canots, car les plus vieux font du canot-camping. Et nous avons beaucoup d'équipements pour nos camps et nos activités.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer