Un été sans baignade à la plage Idéale de Lac-à-la-Tortue

La plage Idéale de Lac-à-la-Tortue sera accessible cet... (Marie Noël, Le Nouvelliste)

Agrandir

La plage Idéale de Lac-à-la-Tortue sera accessible cet été, mais la baignade y sera interdite.

Marie Noël, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Les baigneurs habitués de fréquenter la plage Idéale de Lac-à-la-Tortue devront aller ailleurs cet été.

Alors que le printemps vient à peine de se montrer le bout du nez , la Ville de Shawinigan annonce déjà qu'elle interdira la baignade à cet endroit et ce, pour toute la saison 2016.

C'est la difficulté à maintenir l'eau à un degré de qualité acceptable pour la baignade qui motive la Ville à prendre une telle décision.

Déjà, l'an dernier, la plage avait dû être fermée à plusieurs reprises en raison de la piètre qualité de l'eau pour la baignade, et la saison 2015 avait même été écourtée dès le début du mois d'août, deux semaines plus tôt que prévu.

Si la Ville peut contrôler la qualité de l'eau des piscines municipales, elle demeure impuissante sur le niveau bactériologique d'un plan d'eau comme le lac-à-la-Tortue.

«Les résultats d'échantillonnage de l'eau varient régulièrement, allant de passable (C) à excellent (A), mais affichant parfois la note D (polluée), ce qui ne rencontre pas la norme gouvernementale dans ce dernier cas», fait savoir la Ville dans un communiqué.

Le directeur des communications, François Saint-Onge, affirme cependant que la plage demeurera accessible, et que la décision ne touche que la portion baignade.

Selon le conseiller municipal du secteur, Martin Asselin, cette décision devenait logique, après les nombreuses analyses d'eau effectuées l'an dernier et qui indiquaient que l'eau était polluée.

Ce dernier ne pense d'ailleurs pas que cette décision devrait chambouler les habitudes d'un très grand nombre de personnes.

«Il n'y avait déjà plus grand-monde qui se baignait là. On embauchait un sauveteur pour surveiller, mais on ne peut pas dire que l'endroit était bien, bien utilisé», souligne M. Asselin, qui mentionne par ailleurs que le plan directeur de la Ville prévoit un réaménagement de la plage Idéale, et qu'il se pourrait que Shawinigan profite de cette fermeture cet été pour procéder aux travaux prévus.

L'organisation du Festi-Beach de Lac-à-la-Tortue a été avertie de la décision de la Ville, confirme Martin Asselin, mais ce dernier n'était pas en mesure de dire si la décision pourrait ou non affecter certaines activités du Festi-Beach. Jeudi, Le Nouvelliste a tenté d'entrer en communication avec l'organisation du Festi-Beach, mais sans succès.

De son côté, l'Association de protection du Lac-à-la-Tortue voit en ce règlement une décision prudente et réfléchie de la part de la Ville.

«Si la Ville considère qu'il peut y avoir un danger de contamination pour les baigneurs, je trouve ça correct qu'elle ne prenne aucun risque. C'est évident que c'est décevant pour les usagers, car c'est un site magnifique. Mais il faut penser avant tout à la sécurité», croit le président de l'association, Claude Vaugeois.

Ce dernier indique par ailleurs que ce niveau souvent très élevé de contamination démontre à quel point l'installation d'un réseau d'égout à Lac-à-la-Tortue devenait important.

Rappelons que ce projet, estimé à 40 M$, permettra de raccorder quelque 1200 propriétés au réseau d'égout, tant du côté de la ville de Shawinigan que de la municipalité d'Hérouxville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer