Le passé et l'avenir cohabiteront

Présidente de la commission de toponymie de Shawinigan,... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Présidente de la commission de toponymie de Shawinigan, Lucie DeBons militait en faveur de l'harmonisation des noms de rues dès le mandat qui avait suivi la fusion municipale. Elle savoure enfin la satisfaction du devoir accompli.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Dès le mois d'avril, les nouveaux noms de rues apparaîtront progressivement un peu partout à Shawinigan. Pour assurer une transition en douceur toutefois, ils côtoieront les odonymes actuels pendant environ six mois.

Céline Gagnon, coordonnatrice du projet chez Postes Canada, mentionne que la grande majorité des villes ont adopté cette stratégie depuis la vague de fusions municipales en 2002. «C'est important, pendant que les gens s'habituent au nom de leur rue, pour toutes les livraisons, postales ou autres», explique-t-elle. «À Shawinigan, on garde les anciens panneaux jusqu'à l'automne. Ça s'échelonne généralement entre six et douze mois.»

«Des citoyens se demandent comment les gens qui les visiteront feront pour les trouver», illustre Lucie DeBons, président de la commission de toponymie. «D'avoir les anciens noms de rues avec les nouveaux, ça va les sécuriser.»

Notons que 315 nouveaux noms de rues apparaîtront à Shawinigan au cours des prochaines semaines. En tout, pas moins de 22 000 adresses seront touchées par des modifications.

Parallèlement, les citoyens visés recevront, en avril, un avis officiel conjoint de la Ville et de Postes Canada, qui comprendra la nouvelle adresse en vigueur à compter du 16 mai, cinq cartes préaffranchies de changement d'adresse et un numéro de porte temporaire plastifié dans les cas qui s'appliquent.

Notons que la commission de toponymie a profité de l'exercice pour procéder à un grand ménage. Par exemple, il a fallu revoir des numéros de portes pairs et impairs qui se côtoyaient sur le même côté de la rue, ou même des codes postaux qui ne correspondaient pas, dans une vingtaine de cas, à la façade de la résidence sur un coin de rue.

Un an

Rappelons qu'à compter du 16 mai, les Shawiniganais disposeront d'un délai d'un an pour procéder à la modification de leur adresse. Postes Canada respectera sans problème l'ancienne appellation au cours de cette période. Mais après le 16 mai 2017, les gens qui ne se seront pas conformés aux directives pourraient avoir des problèmes dans la réception de leur courrier.

La Ville distribuera, cette semaine, son édition de mars du bulletin municipal qui contiendra un guide sur l'harmonisation toponymique. Il peut aussi être consulté sur le site Internet www.shawinigan.ca/harmonisation.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer