Approvisionnement en eau potable à shawinigan: le projet toujours évalué à 64 millions $

Michel Angers... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Michel Angers

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le maire de Shawinigan, Michel Angers, a diffusé une information erronée lors de l'assemblée publique régulière du 12 janvier, lorsqu'il a annoncé que le projet d'approvisionnement en eau potable coûterait finalement moins cher que prévu.

L'administration municipale travaille toujours avec un budget de 64,08 millions $, bien qu'elle souhaite réussir à dégager des économies.

Rappelons que lors de la séance publique, le conseiller Serge Aubry avait présenté un avis de motion pour annoncer l'adoption prochaine d'un emprunt de 58,515 millions $ pour la réalisation de ce projet. En complément d'information, le maire avait précisé que le montant original de 64 millions $ représentait une simple estimation. Les derniers calculs plaçaient le projet à 58,5 millions $.

En entrevue après la séance publique, M. Angers avait confirmé la révision à la baisse. Il mentionnait qu'en février 2014, le projet avait été annoncé «en catastrophe» et que la première évaluation n'allait pas dans les détails.

Or, mercredi matin devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan, le maire a reconnu qu'il s'agissait d'une erreur. Le projet d'approvisionnement en eau potable est toujours estimé à 64,08 millions $, somme qui inclut notamment les services professionnels qui, eux, ont fait l'objet d'un règlement d'emprunt distinct de 7,1 millions $, adopté en novembre 2013.

Des contrats ont été accordés depuis ce temps, nettement sous les évaluations. Par contre, le règlement à venir de 58,5 millions $ correspond à une autre enveloppe, soit la construction de deux usines de traitement et le bouclage du réseau. «C'est simplement une mauvaise information que j'ai eue», confesse le maire. «Nous avons un règlement d'emprunt de 58 millions $ à venir, mais il y avait déjà un six millions (7,1 M$, en fait) et je tenais à le préciser. Au moment où on se parle, c'est toujours 64 millions $.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer