Jean-Yves Tremblay de retour au conseil de Shawinigan

Après son aventure sur la scène de la... (Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Après son aventure sur la scène de la politique fédérale, Jean-Yves Tremblay est de retour à son poste de conseiller à Shawinigan.

Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Une semaine après sa défaite comme candidat néodémocrate dans Saint-Maurice-Champlain à l'élection fédérale, Jean-Yves Tremblay a repris sa place autour de la table du conseil municipal de Shawinigan, en toute fin d'après-midi lundi, lors d'une séance extraordinaire.

Le conseiller du district des Hêtres est passé à l'hôtel de ville la semaine dernière pour consulter certains dossiers, mais il a vraiment repris le boulot lundi. Visiblement serein, M. Tremblay retourne à ses fonctions avec enthousiasme. «Ça été une longue campagne, assez dure», commente-t-il. «Je suis content de l'expérience, même si ça ne s'est pas terminé comme je l'aurais pensé. Ça reste une belle expérience de vie.»

En ce qui concerne la controverse au local 1209 des Chevaliers de Colomb, la suspension de trois mois de M. Tremblay et de trois autres membres prend fin cette semaine, le 30 octobre. Pour réintégrer le groupe, le quatuor devait faire parvenir une lettre au Grand Chevalier avant le 24 octobre pour prendre rendez-vous.

Les quatre membres suspendus se sont réunis la semaine dernière et ils ont décidé de solliciter une rencontre. «Nous voulons savoir de quoi on nous accuse», souligne M. Tremblay. «En tout cas, les grands principes des Chevaliers de Colomb n'ont pas été respectés dans cette histoire. Quand je dis ça, je ne vise pas tous les Chevaliers, mais seulement quelques individus.»

Dans leur réponse, les membres visés souhaitent débattre de leur cas en assemblée et non individuellement devant un comité de discipline, comme il leur est demandé. «Pas question de se mettre à genoux», tonne M. Tremblay.

Roger Castonguay, Grand Chevalier du conseil 1209, précisait n'avoir encore reçu aucune lettre en fin d'après-midi lundi. Or, le 13 octobre, il avait écrit aux quatre membres suspendus qu'à défaut de connaître leurs intentions le 24 octobre, «ce dossier sera considéré comme clos et vous serez exclu définitivement du conseil 1209». M. Castonguay indique maintenant qu'il peut bien attendre encore quelques jours pour prendre connaissance de la lettre envoyée vendredi.

Rappelons que les quatre Chevaliers de Colomb sont suspendus pour insubordination et pour avoir manoeuvré dans le but de nuire aux activités du Conseil 1209.

Les affaires municipales en bref

Contrats de déneigement

Le conseil municipal de Shawinigan a accordé des contrats pour le déneigement et de déglaçage des rues de certains secteurs. Ainsi, pour Grand-Mère Est et Saint-Georges, Excavation RMG a hérité du mandat pour la somme de 203 241 $ pour la saison 2015-2016. Pour le secteur Shawinigan-Sud, le contrat a été accordé au Groupe Pelletier entretien division Jeannine Pelletier, au montant de 212 494 $.

Nominations à l'OTFC

Les élus de Shawinigan ont confirmé la nomination de deux nouveaux administrateurs au sein de l'Office de tourisme, foires et congrès. Vacant depuis plus de deux ans, le siège no 4 est dorénavant occupé par Denis Gélinas, de Centraide Mauricie.  Le conseil municipal a aussi annoncé l'arrivée de Bryan Perro, directeur général de la Corporation culturelle de Shawinigan, au siège numéro 3. Il succède ainsi à Louise Martin. Ces nominations demeurent en vigueur jusqu'en avril 2017. Avec ces deux nouveaux membres, le conseil d'administration de l'OTFC est maintenant complet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer