Une marina... près du pont de Grand-Mère?

Une marina tout près du pont de Grand-Mère?... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une marina tout près du pont de Grand-Mère? Pour le maire Michel Angers, il s'agit d'un vieux rêve qui pourrait devenir réalité

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La Ville de Shawinigan souhaite toujours aménager une marina dans le secteur Grand-Mère, mais le site de l'ancienne usine Laurentide pourrait bien damer le pion à celui des Quais du Saint-Maurice. Du moins, le maire, Michel Angers, n'écarte pas du tout cette possibilité.

Lors de la dernière séance publique régulière du conseil municipal, Robert St-Onge s'est présenté au micro, à la période de questions, pour savoir si une partie du site de l'ancienne usine Laurentide ne pouvait pas accueillir une marina.

«Vous comme moi, nous pensons qu'il s'agit d'un site fabuleux», a répondu le maire. «Si jamais ça se réalise, on verra à ce que les citoyens aient accès à la rivière.»

Il s'agissait également d'une condition émise aux promoteurs des Quais du Saint-Maurice, situés à la jonction de la rivière et de l'autoroute de l'Énergie. Annoncé lors d'une conférence d'information en septembre 2013, ce projet prévoyait un vaste développement domiciliaire et une marina de 60 quais. Deux ans plus tard, rien n'a bougé sur ce site.

«Ça avance, mais c'est toujours plus long que prévu, évidemment», reconnaît Alain Darras, président de l'entreprise de gestion hôtelière Daccom et promoteur des Quais du Saint-Maurice.

«Je ne peux pas entrer dans les détails encore, mais d'ici quelques mois, nous pourrons en dire plus. Il y a toutes sortes d'autorisations à obtenir, avec l'environnement notamment. Le projet n'est pas simple. C'est une grande surface; il y a beaucoup de choses à vérifier. Mais c'est sûr que nous aurons les autorisations adéquates. Ce n'est qu'une question de temps.»

M. Darras ne connaît pas les opportunités offertes par l'ancienne usine Laurentide. Pour le moment, ces promoteurs se concentrent toujours sur le site présenté le 16 septembre 2013.

Rappelons que le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire avait émis de sérieuses réserves sur la pertinence de ce projet. À ce moment, la Ville n'avait pas présenté de données actualisées sur sa croissance pouvant justifier cet étalement urbain. Dans le plan original, Les Quais du Saint-Maurice comprenaient également l'aménagement de 96 condos-hôtel dans quatre immeubles et la construction de 120 maisons.

La Ville souhaite répondre à ces interrogations dans le cadre du renouvellement de son schéma d'aménagement, toujours en cours.

PROJET CHER AU MAIRE

M. Angers ne s'en cache pas, la construction d'une nouvelle marina constituait, pour lui, une partie très importante de ce projet afin que ses citoyens puissent bénéficier d'un accès gratuit à la rivière Saint-Maurice. «C'est moi qui poussait, parce que ça en prend une», commente-t-il. «Est-ce qu'il y en aura une privée? Peut-être, je n'en sais rien. Mais j'ai jasé avec des propriétaires de marinas et c'est plein partout, avec de longues listes d'attente. Et on n'a même pas attiré encore le Québec.»

Effectivement, Tourisme Mauricie avait décidé d'y aller prudemment sur la promotion du balisage de la rivière Saint-Maurice, en raison de la variation du niveau de l'eau qui faisait en sorte que la navigation sans embûches ne pouvait être garantie entre le secteur Grand-Mère et La Tuque. Ce été, Hydro-Québec a toutefois consenti à garantir un débit minimal aux plaisanciers pendant les fins de semaine.

L'évolution de ce dossier incite donc le maire à remettre une marina au haut de sa liste de priorités pour le développement touristique de sa ville.

«Le site de la Laurentide est un site assez stratégique», souligne-t-il. «La partie du bas sera occupée par Nemaska. Pour la partie du haut, on va regarder, mais c'est un potentiel qui risque d'être intéressant.»

«Je dirais que dans mes vieux rêves, ça fait des années que je pense à ça à toutes les fois que je traverse le pont», ajoute le maire. «On va voir. L'opportunité est là. Quand j'ai couru après ce site, c'est sûr que j'ai pensé à ça (une marina) aussi.»

Questionné sur la pertinence d'avoir deux marinas d'envergure à quelques kilomètres de distance sur la rivière Saint-Maurice, M. Angers laisse venir les événements.

«Pour M. Dorval (également dans le groupe de promoteurs des Quais du Saint-Maurice), ce n'était pas sa priorité, de mettre une marina. Mais s'il décide d'en mettre une, il en mettra une. L'un n'empêche pas l'autre ! Des marinas privées, il y en a plein. Ce que je veux, c'est d'avoir un projet qui nous permettra d'avoir un accès à l'eau pour les citoyens de Shawinigan.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer