Les jeunes libéraux à Shawinigan

Nicolas Perrino (président de la Commission-jeunesse du PLQ)... (Photo: Jonathan Cyrenne)

Agrandir

Nicolas Perrino (président de la Commission-jeunesse du PLQ) et Pierre Giguère (député de Saint-Maurice) seront du congrès des jeunes libéraux à Shawinigan les 15 et 16 août.

Photo: Jonathan Cyrenne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Cyrenne
Le Nouvelliste

(SHAWINIGAN) Plus de 450 libéraux seront de passage à Shawinigan les 15 et 16 août dans le cadre du congrès de la Commission-jeunesse du Parti libéral du Québec. Le premier ministre Philippe Couillard prendra la parole lors de ce rassemblement politique qui s'adressera aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans.

Plusieurs thèmes seront abordés tout au long de la fin de semaine. Pour préparer cet événement, l'équipe libérale a déjà consulté toutes les régions du Québec sur des enjeux tels que la présence démographique des jeunes sur l'ensemble du territoire, l'essor économique régional, la place de la nouvelle génération dans le Québec de demain, l'énergie du futur, la préservation des cours d'eau, l'éducation, le fédéralisme, la diversité culturelle et la fiscalité. Les propositions qui seront débattues seront dévoilées prochainement.

Plusieurs députés et ministres seront de l'événement pour accompagner la relève politique dans leurs discussions. Au total, il y aura 450 jeunes provenant des 125 circonscriptions du Québec. Une vingtaine de jeunes de Shawinigan et des alentours prendront part à ce congrès. Les retombées économiques ne seront pas négligeables, au dire du député de Saint-Maurice, Pierre Giguère. «Les jeunes qui viennent de l'extérieur de la région dormiront dans les hôtels de la région, ils iront manger et en soirée ils découvriront Shawinigan. L'événement aura des échos jusqu'à Trois-Rivières.»

La tenue de ce rassemblement en Mauricie est une demande du député de Saint-Mauricie. «J'avais mentionné à mon whip, Stéphane Billette, que je voulais le congrès jeunesse dans ma circonscription puisque nous avions eu plusieurs mauvaises nouvelles économiques. Après tout, j'ai choisi de m'impliquer en politique pour les jeunes. Cette rencontre jeunesse démontrera leur volonté de créer une société meilleure. Ces jeunes-là ont l'esprit libre. Ils n'ont pas peur de proposer des idées, on pense, entre autres, à l'an dernier où ils avaient débattu de l'abolition des cégeps. Il y a eu plusieurs bonnes discussions. Cela a créé un brassage d'idées dans les médias. J'avoue que cela nous a brassés un peu et c'est parfait. Bref, il y aura des thématiques et les jeunes voteront des résolutions qui reviendront au grand congrès du mois de juin où les jeunes disposent du tiers des votes», ajoute le politicien.

Par ailleurs, la tenue de ce rassemblement à l'Auberge Gouverneur de Shawinigan est un complément aux discussions qui auront lieu les 15 et 16 août. «Chaque année, on change d'endroit. Le thème est le développement régional et avoir le moyen de ses ambitions. Organiser cet événement en Mauricie cadrait parfaitement avec les sujets qui seront abordés. Le congrès-jeunes est une occasion pour la relève de faire part de ses préoccupations au gouvernement», mentionne le président de la Commission-jeunesse du PLQ, Nicolas Perrino.

Habituellement, le premier ministre prend la parole deux fois lors de cet événement. Il s'agira du 33e congrès-jeunes de la Commission-jeunesse du Parti libéral du Québec. L'an dernier, l'événement s'était tenu à Lennoxville, en Estrie.

jonathan.cyrenne@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer