Les travaux reprennent au centre-ville de Shawinigan

Il y a eu d'importants travaux l'an dernier... (Photo: Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Il y a eu d'importants travaux l'an dernier sur l'avenue de la Station, à Shawinigan, comme on peut le voir sur cette photo qui date du mois d'août 2014. La Ville s'apprête maintenant à finaliser le tout, mais contrairement à l'an dernier, l'avenue de la Station demeurera ouverte.

Photo: Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La Ville de Shawinigan a amorcé, lundi, le dernier droit de l'inoubliable chantier de réfection et d'embellissement de l'avenue de la Station, détours en moins. La semaine suivante, des travaux s'amorceront sur la 5e Rue, entre Tamarac et Broadway, jusqu'à la fin octobre.

Les commerçants concernés ont été invités à une nouvelle rencontre d'information, vendredi matin à l'hôtel de ville. Les gens d'affaires devront subir à nouveau quelques inconvénients cet été, mais rien de comparable à ce qu'ils ont vécu en 2014, martèle François St-Onge, directeur des communications.

En ce qui concerne la dernière phase des travaux sur l'avenue de la Station, des manoeuvres sont déjà commencées sur Cascade et dans le stationnement de l'édifice Sun Life. Mais depuis lundi, les automobilistes sentent davantage la présence du chantier, puisque la bretelle de sortie vers la 3e Rue, un accès important au centre-ville, est fermée à la circulation. Les voies seront bloquées entre le pont René-Hamel et la 4e Rue sur ce tronçon, pendant environ trois semaines.

M. St-Onge s'attend à un ralentissement de la circulation à cette hauteur. Mais comme l'avenue de la Station demeurera ouverte pendant toute la durée des travaux, les automobilistes ne devront emprunter aucun détour cette fois-ci. Ils pourront accéder au centre-ville via la 4e ou la 5e Rue.

«La voirie doit être faite sur deux voies, entre le pont et la bretelle de la 3e Rue en direction nord», explique M. St-Onge. «Nous ne l'avions pas fait l'an dernier, parce qu'il fallait utiliser cette bretelle pour les détours.»

Par la suite, la dernière couche d'asphalte sera étendue sur toute l'avenue de la Station, tout en maintenant la circulation. L'aménagement autour de la nouvelle passerelle aménagée l'an dernier sera également réalisé au cours des prochains jours.

À compter du 8 juin, Pagé Construction (division de Sintra) entreprendra son chantier sur la 5e Rue. Rappelons que dans le cadre des travaux sur l'avenue de la Station l'an dernier, une portion de la principale artère commerciale du centre-ville avait bénéficié d'une cure de rajeunissement, jusqu'à Tamarac. Cet été, les remplacements de conduites et les travaux d'embellissement se poursuivront jusqu'à Broadway.

«On commence par faire une connexion de conduites au fond de la ruelle de la Place du marché», explique M. St-Onge. «Pour faire cela, Pagé Construction utilisera la 5e Rue pour entreposer ses matériaux. À compter du 8 juin, la 5e Rue sera donc fermée entre Tamarac et la Place du marché, pour à peu près trois semaines.»

Par la suite, en juillet, le chantier s'ébranlera pour de bon sur la 5e Rue. Cette année, la Ville s'est entendue avec l'entrepreneur général pour concentrer les matériaux et les équipements dans sa zone de travaux.

Des manoeuvres sont également prévues sur Mercier jusqu'à la 4e Rue, quelque part cet été. Vers la fin de la belle saison, l'intersection entre la 5e Rue et l'avenue des Cèdres sera condamnée à son tour pour environ trois semaines.

«Les commerces demeureront accessibles en tout temps», rappelle M. St-Onge. «De plus, nous préparons actuellement un stationnement supplémentaire sur la 4e Rue. Nous devrions en avoir un autre qui nous permettra d'ajouter une cinquantaine de nouvelles places pour accommoder les visiteurs.»

Évidemment, la gestion du chantier de l'avenue de la Station, l'an dernier, a servi de guide aux intervenants pour celui qui se prépare.

«L'an passé, le flot de circulation était l'inconvénient majeur», rappelle M. St-Onge. «Ce ne sera pas le même impact cette année. Nous avons appris beaucoup dans la gestion pour l'accessibilité aux commerces. Nous ajouterons des panneaux de signalisation qui nous permettront de mieux référencer les piétons. Les traverses bougent souvent et elles ne sont pas toujours évidentes à trouver.»

L'utilisation des médias sociaux pour informer la population sur l'évolution des travaux fait aussi partie de la stratégie. La présence d'agents de liaison entre les commerçants et les responsables de chantiers a permis une réaction rapide en cas de pépin, l'été dernier. Cette collaboration sera donc maintenue.

M. St-Onge précise que les commerçants du centre-ville du secteur Grand-Mère seront également convoqués à une séance d'information cet été. Des travaux majeurs de réfection et d'embellissement sont prévus sur la 6e Avenue en 2015.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer