Un parc de planches à roulettes au centre-ville de Shawinigan?

Denis Blanchard souhaite un nouveau parc de planches... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Denis Blanchard souhaite un nouveau parc de planches à roulettes pour les jeunes de Shawinigan, au centre-ville.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le site de l'ancien garage municipal de Shawinigan, sur la rue de la Fonderie, pourrait-il éventuellement accueillir un parc de planches à roulettes?

La suggestion a été avancée par Denis Blanchard lors de la dernière séance publique régulière du conseil municipal. En fait, deux personnes se sont présentées au micro, à la période de questions, pour réclamer cet équipement dans le secteur du centre-ville.

M. Blanchard déplore la perte de ces espaces de divertissement fort prisés par les jeunes au parc Antoine-St-Onge et à l'école Immaculée-Conception au cours des dernières années. En conséquence, ils ont adopté la Place du marché pour pratiquer leur sport préféré, mais la cohabitation avec les visiteurs du centre-ville et les restaurateurs jure un peu.

Des parcs de planches à roulettes existent bien dans d'autres secteurs, notamment à Shawinigan-Sud, Saint-Gérard-des-Laurentides ou Lac-à-la-Tortue, mais le centre-ville devrait aussi avoir son site, selon M. Blanchard.

C'est aussi l'opinion de Julie Gélinas, qui a adressé la demande aux élus «au nom des jeunes».

«Ils ont beaucoup de frustration», confie-t-elle. «Ils vont à la Place du marché, mais les policiers doivent les expulser. Je suis certaine que de beaux endroits pourraient être exploités.»

Le maire, Michel Angers, convient que cette préoccupation était déjà venue à ses oreilles.

«Nous avons des demandes pour un parc de planches à roulettes intérieur ou extérieur», partage-t-il. «Je suis tout à fait conscient que si on dit aux jeunes qu'ils ne peuvent pratiquer leur activité à la Place du marché, il faut leur trouver un autre endroit. On regarde notamment au Centre Gervais Auto par exemple, dans le stationnement. Il faut s'occuper de nos jeunes, c'est notre avenir!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer