Le forum sur la participation culturelle des jeunes est couronné de succès

Le forum sur la participation culturelle des jeunes... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le forum sur la participation culturelle des jeunes organisé par Culture Mauricie a réuni une centaine de participants de tous horizons mercredi pour la plus grande satisfaction de ces trois intervenants. Ce sont, de gauche à droite, Thomas Grégoire, président de Culture Mauricie, Bryan Perro, invité d'honneur du forum et Éric Lord, directeur général de Culture Mauricie.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Houde
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Un forum portant sur la participation culturelle des jeunes et organisé par Culture Mauricie s'est tenu mercredi dans le chalet de la station de ski Vallée du Parc du secteur Grand-Mère. Génération culture a accueilli une centaine de personnes impliquées auprès des jeunes, des gens en provenance de tous les secteurs, réunis pour discuter des structures d'action à privilégier pour renforcer les liens entre les organisations qui travaillent auprès des jeunes et le milieu culturel.

Un des principes qui a justifié la démarche est que l'éducation aux arts et à la culture est une dimension essentielle de la formation des enfants et des jeunes à tel titre que Culture Mauricie a identifié cet enjeu comme une priorité dans sa planification stratégique. Conférence, table ronde, témoignages et ateliers d'échanges ont permis une réflexion collective sur les enjeux et l'identification de quelques lignes d'action à prioriser.

Le directeur général de Culture Mauricie, Éric Lord, a tiré de l'événement un bilan très positif. «Au départ, on voulait une journée de mobilisation des intervenants agissant auprès des jeunes pour bien poser la problématique du rapport des jeunes à la culture. Le nombre des participants a été au delà de nos espérances et on est très encouragés par cette réponse. Par ailleurs, on voulait identifier des actions concrètes au terme de la journée. C'est pourquoi on a convié les tables de discussions à réfléchir ensemble sur les enjeux importants concernant la participation culturelle des jeunes, leur implication dans les organisations culturelles ou leurs pratiques à eux en tant qu'amateurs mais aussi à réfléchir sur la manière par laquelle ou pourrait aller plus loin, collectivement.»

«Pour moi, d'indiquer l'intervenant, la discussion a allumé des lumières nouvelles jamais encore allumées. Par exemple, on a convenu que si on veut des enseignants qui soient de bons ambassadeurs culturels, il faut qu'ils soient formés et de façon continue pour mieux connaître les ressources culturelles disponibles et savoir comment les intégrer à leurs outils pédagogiques.»

Autre élément présenté, d'autant plus intéressant qu'il est venu directement de jeunes, c'est que ceux qui seraient les meilleurs pour influencer positivement des jeunes, ce sont d'autres jeunes. Il importe donc de former ces leaders d'influence. «Au chapitre des éléments que j'attendais et qui sont bel et bien ressortis des discussion, de poursuivre Éric Lord, on a identifié la nécessité d'augmenter les sorties culturelles pour les jeunes et de les intégrer dans le cursus scolaire. On a aussi insisté sur la valeur du programme Culture-Éducation par lequel des écrivains vont rencontrer des jeunes dans les écoles et sur le besoin de l'intensifier pour le pérenniser.»

Le directeur général dit avoir été surpris, en plénière, d'entendre des jeunes rallier l'ensemble de l'assemblée dans une dénonciation des coupures dans le programme Secondaire en spectacle. «Les jeunes ont réaffirmé l'importance de ce programme et sa grande valeur. Ces considérations ont été consignées dans les actes du forum.»

Les responsables vont maintenant rédiger les actes du forum. Un document vidéo va aussi être réalisé pour témoigner des activités et les recommandations seront acheminées au forum national sur la question prévu à l'automne et organisé par le réseau des conseils de la culture du Québec. «Ce forum national va mettre la table pour la révision de la politique culturelle du gouvernement du Québec qui est en train de se faire de sorte qu'on va pouvoir influencer cette nouvelle politique par nos recommandations », se réjouit Éric Lord.

«De plus, on veut intégrer des objectifs en lien avec ce qui a été dit au forum dans les politiques de développement culturel élaborées dans chacun des territoires. Globalement, je peux dire que le forum a atteint pleinement nos divers objectifs; on est très contents du résultat.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer