Eaux usées à Lac-à-la-Tortue: l'improbable en voie de réalisation

Le projet d'assainissement des eaux dans le secteur... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

Le projet d'assainissement des eaux dans le secteur Lac-à-la-Tortue pourra vraisemblablement aller de l'avant. La Ville vient de consentir à une participation équivalant au tiers d'un montant maximal de 43 millions $.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) En d'autres circonstances, le fait saillant de l'assemblée publique du conseil municipal de Shawinigan, mardi soir, aurait porté sur une nouvelle qu'on n'attendait plus. À la surprise générale, les élus ont adopté une résolution qui confirme l'adhésion de la Ville à un partage financier égal avec les gouvernements fédéral et provincial pour la réalisation du projet d'assainissement des eaux usées du secteur Lac-à-la-Tortue.

L'entente devrait être confirmée au cours des prochaines semaines. En fait, il ne reste plus que la participation d'Ottawa à obtenir, via le Nouveau fonds Chantiers Canada. Les discussions laissent toutefois entrevoir un dénouement positif, qui pourrait devenir officiel après le dépôt du budget fédéral, la semaine prochaine.

Le projet devra se réaliser à l'intérieur d'un budget de 43 millions de dollars, un montant moins élevé que les 55,1 millions $ avancés au moment de la dernière estimation. Il faut dire toutefois que certaines parties des investissements ont dû être sacrifiées.

«L'objectif poursuivi dans ces longues négociations était de préserver l'eau du lac à la Tortue, de le sauver de l'eutrophisation», explique le maire, Michel Angers. «Le gouvernement nous a dit qu'il fallait régler la situation autour du lac. Ailleurs, il y aura des fosses septiques.»

Au départ, le projet comportait trois parties. Le secteur de la forteresse et celui du lac Lafontaine ne seront donc pas intégrés au projet. Par contre, la première partie qui sera réalisée avait aussi été évaluée à 43 millions $ en 2012. Le maire salue l'influence de la Commission Charbonneau pour expliquer pourquoi le projet n'avait subi aucune hausse de coûts trois ans plus tard.

Ce projet permettra donc à un millier de résidences d'être connectées à un réseau d'égout. De plus, 280 seront aussi desservies par le réseau d'aqueduc grâce à cet investissement.

«C'est un projet qui va finalement aboutir», sourit le maire. La lecture de cette résolution a d'ailleurs été accueillie par quelques applaudissements de la salle.

Des rencontres seront évidemment organisées avec les résidents du secteur dès que la participation fédérale sera confirmée, puisque les résidents absorberont seuls la participation municipale de 14,3 millions de dollars. Grosso modo, on parle donc d'une facture de 14 000 $ par porte, mais le maire rappelle qu'il s'agit d'un investissement qui se compare à celui d'une nouvelle fosse septique.

Le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, avait promis une réponse de son gouvernement en 2014. Il n'avait pu cacher sa déception de n'avoir pu remplir cet engagement en décembre, mais cette fois, il semble confiant de voir la lumière au bout du tunnel.

«Pour le gouvernement du Québec, le travail est fait», se réjouit-il. «Québec négocie maintenant avec Ottawa pour le programme de Chantiers Canada. Pour le moment, ça reste au conditionnel, mais on s'attend à ce que ça se règle.»

Lors de l'assemblée publique d'hier soir, Robert Houle a rappelé que lors de la fameuse annonce de l'ex-ministre Nathalie Normandeau en 2007, le gouvernement du Québec s'engageait à assumer 85% des coûts. Cette fois, la participation de la Ville de Shawinigan s'élèvera au tiers du projet.

Questionné à savoir s'il pouvait aller en chercher un peu plus pour soulager les citoyens, M. Angers a laissé peu d'espoir.

«Nous avons obtenu cette aide du bout des doigts», image-t-il. «Il ne faut pas oublier que ce n'est même pas terminé.»

Évidemment, ce projet de 43 millions $ englobera également la partie des riverains qui habitent à Hérouxville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer