Budget: «Finalement, une reconnaissance!», selon Michel Angers

Le maire de Shawinigan, Michel Angers.... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louise Plante
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le maire de Shawinigan, Michel Angers, avait plusieurs raisons de se réjouir, jeudi, du budget Leitão. La plus importante sans doute, est la promesse de Québec d'enfin reconnaître le gouvernement municipal comme un gouvernement à part entière, et ce, dès 2015.

«Ça fait des années que les gouvernements se succèdent sans que rien ne soit fait. Le ministre Moreau s'était engagé à reconnaître ce gouvernement de proximité par une loi. C'est intéressant. Il y a aussi notre entente de partenariat fiscal qui s'en vient. Il faut qu'elle soit conclue avant l'adoption de notre propre budget 2016. C'est important. Je souhaite qu'on soit capables de récupérer les mêmes montants d'argent qu'on nous a demandés à titre de «contribution» à l'équilibre budgétaire. C'est 1,2 million $ pour nous.»

Mais au-delà des espoirs et attentes, le maire Angers voit des choses très concrètes dans le budget de jeudi. Entre autres au niveau du plan d'infrastructures qui est majoré.

«On était inquiets de voir le gouvernement réduire sa participation mais finalement il y aura des investissements.»

Il retient aussi le programme ClimatSol plus, car Shawinigan a un plan de match précis pour la décontamination de plusieurs terrains industriels dont elle achève le relevé exhaustif. «Ces 10 M$ vont pouvoir nous aider dans nos orientations.»

Par ailleurs, s'il ne peut encore comptabiliser les retombées possibles du Plan Nord et de la Stratégie maritime pour Shawinigan, il compte beaucoup sur le crédit bonifié pour le multimédias et les jeux vidéo.

«Ça, c'est extrêmement important pour Shawinigan dans le contexte du DigiHub et notre positionnement comme troisième pôle en numérique au Québec. Ça va certainement nous aider à nous déployer plus rapidement», croit-il.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer