Noms de rues: appel au statu quo à Shawinigan

Une cinquantaine de personnes se sont attroupées devant... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une cinquantaine de personnes se sont attroupées devant la polyvalente du Rocher du secteur Grand-Mère, dimanche, pour signaler à l'administration municipale de Shawinigan leur désaccord face au processus d'harmonisation des noms de rues.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Signe que les fusions municipales décrétées par le gouvernement du Québec il y a plus de 10 ans ont laissé des cicatrices toujours béantes, ne change pas qui veut les noms de rues à Shawinigan.

Dimanche, une cinquantaine de personnes se sont attroupées devant l'école secondaire du Rocher du secteur Grand-Mère pour signaler à l'administration municipale leur désaccord face au processus d'harmonisation des noms de rues serpentant le territoire.

Comme Shawinigan aurait refusé le permis municipal nécessaire pour tenir légalement cette marche de protestation, la Sûreté du Québec avait déposé un oeil vigilant sur les manifestants. 

L'organisateur du rassemblement, le citoyen Alain Huard, n'en démord pas: la situation économique de la Ville n'est guère propice à cette «dépense inutile». À ses yeux, le conseil municipal a d'autres chats à fouetter pour relancer l'économie shawiniganaise avant de s'attarder sur «des pancartes». Ainsi, «le projet devrait être mis sur la glace, au moins jusqu'aux prochaines élections. Cette question pourrait devenir un enjeu électoral. Les gens le diront, s'ils en veulent ou non», mentionne M. Huard.

Dans le quartier Saint-Louis, où habite M. Huard, 310 personnes auraient signé une pétition favorable à l'annulation du projet de toponymie. Avec les récentes fermetures d'usines qui tombent une à une sur Shawinigan, affaiblissant son économie locale, M. Huard estime qu'à l'instar de la demande du maire de «se serrer la ceinture», les citoyens formulent la même requête à leur administration municipale.

«Changer les noms de rues, ce n'est pas urgent à Shawinigan. Ce n'est pas une nécessité. Ça fait 12 ans que ça fonctionne de même, je ne vois pas l'urgence. Et puis ça ne s'est pas fait dans l'ordre des choses, ce processus-là. Quand la Ville a commencé à rencontrer les citoyens, j'ai l'impression qu'elle n'a pas rencontré les gens dans les secteurs les plus touchés. Qu'ils mettent donc ce projet-là sur la glace», conclut M. Huard, une affirmation répétée par le tribun improvisé et chaudement applaudie par les citoyens présents.

Parmi eux, l'instigateur du mouvement Sauvons la 5e Rue, Patrice Bolduc. La pétition qu'il a placée en ligne compterait jusqu'alors plus de 2000 signatures. «Il y a des problèmes avec la proposition que la Ville a faite, il y a un problème avec la manière dont ça s'est fait. Comme le mécontentement est partout, la Ville n'a visiblement pas demandé son avis à la population. Le projet a été très mal réalisé, c'est un peu n'importe quoi. Je ne suis pas contre les changements, mais je remets en cause la façon qu'ils ont été faits. Mettre le projet sur la glace? Pourquoi pas. Chose certaine, il faut le retravailler», mentionne M. Bolduc.

Présente à la manifestation, la conseillère municipale du district de la Rivière, Nancy Déziel, assure que la Ville fera ses devoirs et déposera dans quelques semaines un nouveau plan de travail qui pourrait tenir compte des inquiétudes citoyennes. «Les gens avaient jusqu'au 13 mars pour soumettre leur proposition. Je me suis assurée que les formulaires remplis par les citoyens se rendent bien au comité de toponymie. On attend maintenant que le comité nous revienne avec une seconde proposition.»

Une autre mobilisation est prévue le 12 avril prochain, à 13 h 30, sur le parvis de l'hôtel de ville. Les organisateurs espèrent que les citoyens de tous les secteurs se déplaceront en grand nombre.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer