Près de 16 millions $ en travaux à Shawinigan

Amorcés l'an dernier, les travaux de réfection des... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Amorcés l'an dernier, les travaux de réfection des conduites et de voirie doivent se poursuivre cet été sur la 5e Rue.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Outre la clémence de Dame nature, d'autres indices démontrent que le printemps installe tranquillement ses quartiers. À Shawinigan, le conseil municipal a profité de sa séance régulière de mardi pour adopter pour une valeur de 15,8 millions de dollars en règlements d'emprunts pour des travaux qui seront effectués au cours de la belle saison.

Le centre-ville attirera à nouveau l'attention sur ce plan cet été. Toujours en attente d'une aide financière du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, les élus ont tout de même adopté, comme prévu, le règlement d'emprunt de 8,484 millions $ pour des travaux de réfection des conduites qui se dérouleront non seulement sur la 5e Rue, mais également sur Mercier, entre la 4e et la 5e Rue et sur un court tronçon de la rue Cascade.

Au cours des derniers jours, les commerçants du centre-ville ont exprimé leurs préoccupations par rapport à ces travaux. La plus importante partie de l'enveloppe, soit 4,6 millions $, sera consacrée à la 5e Rue. Cette somme comprend le remplacement des conduites d'aqueduc, d'égout sanitaire et d'égout pluvial et des travaux de voirie. Elle inclut aussi un montant de 402 000 $ pour l'éclairage et la signalisation et 380 000 $ pour le mobilier urbain. Dans ce dernier volet, une somme de 180 000 $ est prévue pour l'acquisition de 12 horodateurs.

Rappelons qu'à l'automne 2011, les commerçants du centre-ville s'étaient majoritairement exprimés en faveur du retour du stationnement payant pour libérer des espaces dans un secteur plutôt congestionné. L'administration municipale en avait pris bonne note et elle avait annoncé que l'installation d'horodateurs serait réalisée lors des travaux de réfection de la 5e Rue.

Mine de rien toutefois, des remplacements de conduites et des travaux de voirie sont aussi prévus sur Mercier cet été. Le règlement d'emprunt adopté mardi prévoit une somme de 223 540 $ à cette fin.

Le maire, Michel Angers, ne peut encore préciser le calendrier de cet autre chantier majeur au centre-ville. L'administration municipale insiste toutefois pour dire que les automobilistes ne subiront pas des inconvénients comparables à l'an dernier lors des manoeuvres sur l'avenue de la Station.

«Le calendrier n'est pas déterminé encore», explique le maire. «On souhaite démarrer le plus tôt possible, en juin. Les ingénieurs vont nous dire précisément quand il y aura des travaux sur Mercier et sur la 5e Rue. Les plans sont presque complétés, mais il faudra que l'entrepreneur nous dise comment il va faire les travaux. Ces détails ne sont pas encore connus.»

Un montant de 435 055 $ est aussi budgété pour compléter des travaux amorcés sur Cascade, l'an dernier. Le solde du règlement d'emprunt est consacré à l'organisation du chantier et à divers frais. Notons qu'un montant de 724 000 $ est aussi prévu pour le rafraîchissement des infrastructures de Bell.

AUTRES TRAVAUX

Le conseil municipal vient aussi d'annoncer un emprunt de 4,197 millions $ pour la réfection des conduites d'aqueduc et d'égout et des travaux de voirie sur la rue Lambert, entre le boulevard Royal et l'avenue Laval et sur l'avenue Laurier, entre Dufresne et Viger.

Toujours lors de la même séance, les élus ont adopté un emprunt de 1,08 million $ pour l'aménagement de «sentiers polyvalents» le long de la 12e Avenue dans le secteur Shawinigan-Sud, jusqu'au boulevard Industriel.

Il s'agit de travaux de prolongement de la piste cyclable, qui comprend l'ajout d'une passerelle pour franchir un petit ruisseau près de la 12e Avenue.

Enfin, le conseil municipal a annoncé des emprunts de 1,71 million $ pour divers travaux de voirie à réaliser au cours des prochains mois, de 152 000 $ pour la réfection d'escaliers de murets un peu partout sur le territoire, ainsi que de 157 000 $ pour d'autres travaux d'aqueduc et d'égout.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer