L'armée débarque à Shawinigan

Même si des armes réelles ont été trimbalées... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Même si des armes réelles ont été trimbalées lors de l'exercice, aucune balle à blanc, ni munition, ni pièce pyrotechnique n'ont été utilisées.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Une soixantaine de réservistes ont causé toute une surprise, voire toute une frousse aux citoyens qui les ont vu sillonner les rues de Shawinigan en fin de semaine. Effectivement, certains membres du 62e Régiment d'artillerie de campagne participaient à un exercice sans tir réel dans différents secteurs de la ville.

Les militaires ont ainsi effectué des manoeuvres impliquant le déploiement de deux obusiers 105 mm C-3, ainsi qu'une quinzaine de véhicules militaires. Même si toutes les mesures nécessaires ont été prises pour minimiser les impacts sur la population, les militaires ne sont certes pas passés inaperçus. Car bien qu'aucune balle à blanc, ni munition, ni pièce pyrotechnique n'ait été utilisée, des armes ont tout de même été mises à contribution pour rendre l'exercice plus réaliste.

Le 62e Régiment d'artillerie de campagne de Shawinigan est une unité de la réserve des Forces armées canadiennes appartenant au 35e Groupe-brigade du Canada. Le régiment est composé de 178 militaires et de 35 musiciens provenant de Shawinigan, de La Tuque, de Joliette et de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer