Tablée populaire: des travaux qui coûtent cher

La tablée Mère d'Youville.... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La tablée Mère d'Youville.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les importants travaux de rénovation engagés dans le cadre du déménagement du point de service Mère d'Youville, sur la 4e Rue, ont plombé le dernier exercice financier de la Tablée populaire de Shawinigan.

Le déficit de 9342 $ sur une période de 15 mois d'affiché au 31 mars 2014 n'apparaît pas si dramatique. Mais il s'explique principalement par une charge de 145 600 $ en acquisitions d'immobilisations, un montant exceptionnel principalement lié au changement de local et aux importantes rénovations réalisées au 403, 4e Rue.

Les premières estimations de coûts de ce déménagement s'établissaient à 75 000 $. La Tablée populaire avait notamment reçu une aide de 60 000 $ du gouvernement du Québec pour ce projet.

Rémi Gélinas, entrepreneur qui a réalisé pour une valeur de 117 000 $ en travaux, court après un solde de près de 25 000 $ depuis plus d'un an. Au 31 mars 2014, un montant de 30 296 $ apparaissait aux états financiers de la Tablée populaire de Shawinigan comme somme à payer aux fournisseurs. M. Gélinas mise beaucoup sur l'assemblée extraordinaire du 26 février pour finalement être remboursé.

«C'est quand même un bon montant pour une petite entreprise comme la mienne», commente-t-il. «J'ai attendu toute l'année. M. (Philippe) Nadeau a été averti: j'attends l'assemblée et si ce n'est pas positif pour moi, c'est certain que je poursuis. Je leur ai fait des cadeaux pendant les travaux, j'ai donné de la peinture, du temps. Ce n'est pas à moi à nourrir la ville de Shawinigan.»

Le président de la Tablée populaire ne veut pas entrer dans le détail de ces discussions.

«Il y a eu des extras, alors on doit faire face à ce genre de choses», commente M. Nadeau. «Mais il n'y a pas de souci. Ça fait partie de nos charges, des choses qui sont en règlement, mais ça n'a pas affecté la bonne marche de l'organisme.»

Au cours de sa dernière année financière qui couvre une période de 15 mois en raison d'un changement de calendrier, la Tablée populaire de Shawinigan a servi 36 475 repas à ses trois points de services.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer