S'unir pour la jeunesse de Shawinigan

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, était entouré... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, était entouré lundi lors du dévoilement de COMPLICE de Jean-Yves Laforest, le président de la Commission scolaire de l'Énergie, et de Martine Rioux, la directrice générale du Centre de santé et des services sociaux de l'Énergie

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Afin d'offrir les meilleures conditions d'épanouissement à la jeunesse, neuf organisations de Shawinigan unissent leur expertise au sein de COMPLICE avec notre communauté pour nos jeunes afin de favoriser le développement et l'accompagnement de ceux qui représentent l'avenir de la communauté.

«Nous nous sommes d'abord engagés à agir de façon prioritaire sur les conditions de vie de nos citoyens. Les facteurs socioéconomiques influencent grandement les conditions de vie ainsi que le pouvoir d'agir de chacun sur son propre avenir. Ce sont les pistes que nous privilégions», affirme le maire de Shawinigan, Michel Angers. «Des actions sont déjà en place pour rejoindre diverses clientèles, mais nous nous sentons particulièrement interpellés par nos jeunes qui constituent les fondements d'une communauté en santé.»

Outre la Ville de Shawinigan, ce front commun est composé du Centre de santé et de services sociaux de l'Énergie, du Centre local de développement (CLD), du Centre local d'emploi, du Collège Shawinigan, la Commission scolaire de l'Énergie, la Corporation de développement communautaire du Centre-de-la-Mauricie, la Société d'aide au développement des collectivités Centre-de-la-Mauricie ainsi que la Sûreté du Québec. Ces organismes forment le COMPLICE, le Conseil d'orientation et de mobilisation des partenaires locaux pour l'intervention des communautés de l'Énergie.

Si plusieurs de ces organismes travaillent déjà auprès des jeunes, le COMPLICE permet de coordonner les efforts de tous les membres du regroupement afin «de créer un contexte favorable à l'épanouissement des jeunes». «En analysant les offres de service de chacun, nous avons cerné les moments où la force de notre regroupement permettra la mise en place de conditions stimulantes et d'environnements sécuritaires pour leur développement. Si nous portons tous la même vision et oeuvrons en synergie, cela viendra nécessairement teinter la façon dont nos actions seront orientées et donner plus d'impact à celles-ci», estime de son côté la directrice générale du Centre de santé et de services sociaux de l'Énergie, Martine Rioux.

Le COMPLICE a déjà ciblé des priorités pour chaque tranche d'âge. C'est ainsi que le regroupement se penchera sur la préparation préscolaire (0-5 ans), la capacité d'agir des familles (6-12 ans), la scolarisation (12-17 ans), l'employabilité et le soutien entrepreneurial(17-20 ans), l'intégration sociale (20-25 ans et plus), l'intégration à l'emploi (25 ans et plus) ainsi que l'attractivité pour les entreprises.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer