Harmonisation des noms de rues: Angers prépare le terrain

La démarche d'harmonisation des noms de rues à... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La démarche d'harmonisation des noms de rues à Shawinigan fera assurément des insatisfaits dans les semaines à venir.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le résultat de la démarche d'harmonisation des noms de rues à Shawinigan créera assurément des insatisfaits au cours des prochaines semaines et le maire, Michel Angers, pare déjà les coups.

Sans vouloir confirmer quoi que ce soit, il avance toutefois que les résidents des ex-municipalités fusionnées se sont déjà pliés à de nombreuses concessions, de sorte que ceux qui habitent l'ancienne ville de Shawinigan doivent maintenant faire preuve de compréhension.Dans son discours annuel devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie mercredi, M. Angers a rappelé que le processus d'harmonisation des noms de rues s'est amorcé en 2014 et qu'il aboutirait au cours des prochains mois. Le 16 février, le fruit de la réflexion du comité de toponymie sera présenté à la population. Les consultations se poursuivront au cours des semaines suivantes avant l'adoption définitive du projet par le conseil municipal, prévu avant l'été.Déjà, des voix redoutent certains changements proposés. Par exemple, Appartenance Mauricie et la Cité de l'énergie préparent une conférence d'information, dont la date n'est pas encore arrêtée, pour apporter un éclairage sur l'importance historique de la numérotation des rues au centre-ville.

Michel Angers ne veut rien confirmer avant le 16 février, mais il tient tout de même à préparer les esprits.

«Tout le monde est réticent au changement», explique-t-il. «La nature humaine est faite comme ça. En même temps, dans l'éventualité où ça changeait, il faut se rappeler qu'à Grand-Mère, par la force des choses, le nom d'adresse va changer. À Saint-Jean-des-Piles, par la force des choses, le nom d'adresse va changer. Bref, les six autres anciennes municipalités vont changer.»

«Shawinigan a gardé son nom, son hôtel de ville, son centre-ville... Dans toute cette mouvance de fusion, Shawinigan a eu moins besoin de s'adapter que toutes les autres municipalités. Je leur lève mon chapeau, parce qu'elles se sont bien adaptées à la nouvelle ville.»

Pour le maire, au tour des résidents du centre de manifester de l'ouverture. «S'il y a quelques remous d'un côté sur les possibilités de changement, j'invite ces gens à regarder qui, au fil du temps, a subi le plus de changements», insiste-t-il. «Qui a vu leur quotidien changer, le nom de leur municipalité changer, leurs élus changer... Aujourd'hui, ce sont les premiers à saluer le travail de la Ville de Shawinigan. Je pense que c'est un bel exemple d'intégration.»

Le maire invite les gens à «attendre de voir quels seront les résultats au centre-ville» avant de commenter. Il ajoute qu'après la présentation du 16 février, trois rencontres seront organisées dans les secteurs pour prendre note des observations avant la décision du conseil municipal.

Violaine Héon, coordonnatrice de la campagne d'harmonisation, reconnaît que les grandes orientations sont arrêtées, mais quelques changements peuvent encore survenir avant la grande rencontre publique. «Le système numérique est celui qui nous a donné le plus de problèmes», convient-elle. «Évidemment, on ne pourra pas garder tous les numéros. Mais on fignole encore des choses. Il reste de petits ajustements à faire, de sorte qu'on se laisse encore de la latitude pour apporter des changements avant le 16 février.»

Rappelons que près de 45 % des noms de rues à Shawinigan avaient été qualifiés de «problématiques» par le comité de toponymie. L'exercice en cours visera principalement à éliminer les doublons et les incohérences, par exemple en uniformisant le nom d'un odonyme qui changeait d'appellation d'un secteur à l'autre.

Harmonisation des noms de rues à Shawinigan

> 810 odonymes

> 359 doublons ou noms problématiques

> Près de 300 suggestions de la population

> Rencontre sur la proposition du comité de toponymie le 16 février

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer