Les légendes de la motoneige revivront

De gauche à droite: Michel Béland, président d'honneur,... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite: Michel Béland, président d'honneur, Anthony Goulet, président du comité organisateur, et Julie Marchand, directrice de l'école de Sainte-Flore.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Le très joli village de Sainte-Flore s'animera d'une façon toute nouvelle, le samedi 24 janvier, alors que se tiendra la toute première édition du Rendez-vous des légendes, une activité familiale qui regroupera des propriétaires de motoneiges anciennes et d'autoneiges et une centaine de motoneigistes des quatre coins du Québec.

L'événement a été créé par des amateurs de motoneige, Anthony Goulet, son père, André, et Philippe Gélinas, un ami.André Goulet possède une collection de trois motoneiges construites en 1963 et 1973 dont il ne s'est jamais départi. Il les a remises en état «pour le plaisir de les bichonner et de les faire connaître aux jeunes qui n'en ont vu que dans les livres», dit-il.

Un des participants les plus attendus à ce nouvel événement est Michel Béland de la Pourvoirie Club Hosanna qui sera présent avec une partie de son exceptionnelle collection d'autoneiges construites par Bombardier.

M. Béland collectionne les autoneiges depuis 40 ans. «J'ai fait la restauration de tout ce que Bombardier a fait. J'ai une vingtaine de véhicules qui appartiennent à l'histoire de Bombardier depuis 1921 jusqu'en 1966», raconte-t-il.

Le collectionneur participe régulièrement à des expositions et événements de collectionneurs. «J'ai réussi à trouver des véhicules qui étaient extrêmement rares», dit-il. «J'ai été sollicité pour les vendre à Bombardier et autres. J'ai préféré les garder», dit-il.

Il a déniché certains de ces véhicules en Alberta et à Kuujjuaq, dit-il.

Curieusement, c'est dans les marchés aux puces de voitures anciennes, surtout aux États-Unis, qu'il trouve les pièces mécaniques permettant de réparer ses autoneiges. «La base des autoneiges est faite à partir de vieilles autos des années 1930», explique-t-il.

Le plus dur à trouver, dit-il, ce sont les pièces électriques car elles viennent de voitures anciennes qui n'ont pas été fabriquées à beaucoup d'exemplaires.

Sa plus grande fierté? Un véhicule expérimental qui a participé à la recherche de sables bitumineux en Alberta dans les années 1950. Il possède aussi un «snowplane», c'est-à-dire une autoneige propulsée par un moteur d'avion fabriquée en 1921. «C'est unique au Canada», dit-il.

Le tout premier Rendez-vous des légendes organise un parcours de 30 km de motoneige, à 11 h, sur les sentiers du Club Motoneige Mauricie qui a octroyé, pour l'occasion, les droits d'accès aux sentiers fédérés, indique André Goulet.

Les inscriptions débutent à 9 h 30. Le retour se fait à Sainte-Flore à 13 h 30 après une halte dîner. De 10 h à 16 h, à Sainte-Flore, il y aura de la musique d'ambiance, des tours de traîneau à cheval, des jeux gonflables, des tours d'autoneige et le tirage de prix de présence.

Un souper spaghetti au sous-sol de l'école clôturera la journée de 17 h à 19 h. Les profits de la journée seront versés à l'école de Sainte-Flore pour les activités des élèves.

Sur le site des activités, on trouvera des artisans, des commerçants du secteur et du caribou.

Les commerçants et restaurateurs de la place promettent aussi des animations de leur cru.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer