Stationnement à Shawinigan-Sud: la balle dans le camp des citoyens

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, a présenté... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, a présenté le projet pilote sur le stationnement de nuit en période hivernale, mardi après-midi.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) La Ville de Shawinigan pourrait permettre le stationnement de nuit en période hivernale dans la plupart de ses rues dès l'an prochain, mais auparavant, le projet pilote qui s'amorce à minuit mercredi soir, dans le secteur Shawinigan-Sud, devra être concluant.

Pour maximiser les chances de succès, les citoyens doivent absolument prendre la peine de s'informer avec les outils mis à leur disposition pour savoir s'ils peuvent ou non garer leur véhicule dans la rue entre minuit et 8 h pendant l'hiver. Le maire, Michel Angers, rappelle qu'il faut partir du principe où le stationnement dans les rues demeure interdit pendant la nuit en hiver, sauf à certaines périodes où il sera permis.

Le projet pilote est instauré dans le secteur Shawinigan-Sud à la suite de l'initiative du conseiller du district Val-Mauricie, Guy Arseneault. Il avait soumis l'idée à ses collègues l'an dernier, mais avait sous-estimé la logistique pour mettre en place cette mesure. Le test s'amorce finalement cette nuit et ce, pour le reste de l'hiver.

M. Angers convient qu'il aurait été plus simple de décréter ce projet trop complexe. Pour lui, cette démarche démontre toutefois que le conseil municipal demeure à l'écoute des citoyens.

Les endroits où le stationnement est interdit en tout temps et où il est permis en alternance ne sont pas visés par cette initiative, ni ceux où une vignette accorde ce privilège.

Pour l'expérience, le secteur Shawinigan-Sud est divisé en trois zones, qui correspondent aux circuits de déneigement ou de déglaçage. Pour assurer un accès sécuritaire aux véhicules d'urgence, le stationnement de nuit sera permis uniquement du côté des numéros civiques pairs, sauf en présence d'un terre-plein ou d'un îlot.

Aucune période de grâce ne sera accordée aux fautifs. En cas de doute, martèle le maire, mieux vaut éviter de garer son véhicule sur la voie publique. Un simple regard à l'extérieur ne suffit pas.

«Ce n'est pas une question de météo, c'est une question d'opérations», fait remarquer François St-Onge, directeur des communications à Shawinigan.

Des moyens

La Ville propose trois méthodes pour vérifier si le stationnement est permis dans la rue une nuit donnée. Dans chaque cas, l'information sera mise à jour à 18 h.

Les citoyens pourront ainsi composer le 819 805-0288 pour savoir si la permission est accordée dans leur zone. Le site web de la Ville (www.shawinigan.ca/stationnementdenuit) contiendra aussi les informations pertinentes. Les automobilistes peuvent également s'abonner à l'alerte de stationnement de nuit. Ils pourront ainsi être informés automatiquement par courriel.

Notons qu'un dépliant sera distribué à toutes les portes du secteur Shawinigan-Sud pour que les citoyens prennent connaissance des détails de ce projet pilote.

À Trois-Rivières, l'expérience se déroule plutôt bien depuis l'an dernier. Le principal défi consiste toutefois à s'assurer que les citoyens prennent la peine de s'informer pour savoir si le stationnement de nuit est permis dans leur zone.

La première accumulation significative de neige, le 18 novembre, a brutalement rappelé les Trifluviens à leurs devoirs, alors que 560 contraventions avaient été émises pour avoir stationné leur véhicule dans la rue sans permission.

«L'habitude est en train de se créer», constate Yvan Toutant, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières. «Il faut faire comprendre aux gens qu'ils ont la responsabilité de s'informer. Mais ça ralentit les opérations de déneigement, parce qu'on le veuille ou non, il y a toujours des citoyens qui se stationnent dans la rue sans vérifier.»

guy.veillette@lenouvelliste.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer