L'église Notre-Dame-de-la-Présentation sera consacrée

L'église Notre-Dame-de-la-Présentation du secteur Shawinigan-Sud sera consacrée par... (Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste)

Agrandir

L'église Notre-Dame-de-la-Présentation du secteur Shawinigan-Sud sera consacrée par l'évêque de Trois-Rivières, Mgr Luc Bouchard, pendant la messe de 10 h du dimanche 23 novembre.

Photo: Sylvain Mayer Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Dimanche prochain à 10 h, l'église Notre-Dame-de-la-Présentation du secteur Shawinigan-Sud deviendra la dixième du diocèse de Trois-Rivières à être consacrée. L'évêque de Trois-Rivières, Mgr Luc Bouchard, présidera la cérémonie qui confirmera le statut particulier du lieu de culte qui sert aussi d'écrin aux oeuvres d'Ozias Leduc.

«C'est comme une reconnaissance officielle qui indique que l'église a un cachet particulier», résume le prêtre modérateur à la paroisse, l'abbé Jacques Casaubon, pour décrire la nature et l'importance de cette désignation. La demande de consécration à l'évêque de Trois-Rivières avait été formulée par le Comité du centenaire de l'église, présidé par André-Jean Bordeleau.

«On célèbre le centenaire depuis quatre ans», commence M. Bordeleau en évoquant les différentes étapes de fondation et de développement de la paroisse. La mission d'Alma Ville (à l'origine de Shawinigan-Sud) a été établie en octobre 1910, huit ans après qu'une requête eut été adressée à Mgr F.-X.-Cloutier. En 1902, 56 familles étaient établies dans ce secteur, ce qui justifiait, selon les résidents, la présence et le soutien d'un prêtre dans la localité.

La première messe fut célébrée dans la nouvelle mission le premier dimanche d'octobre 1910 dans une maison d'école, et une chapelle fut érigée peu après. En mai 1911, l'évêque visitait pour une première fois la mission qui regroupait 110 familles. Autre point marquant dans la chronologie: l'érection canonique de la Paroisse Notre-Dame-de-la-Présentation, qui date du 17 avril 1914.

Les travaux de construction d'une église sur le site de la chapelle ont été entrepris en mars 1924 et on y célébrait l'office en janvier 1925. L'église Notre-Dame-de-la-Présentation était la première du diocèse de Trois-Rivières à être construite à l'épreuve du feu.

Le projet d'embellissement de l'intérieur de l'église a été lancé par le curé Arthur Jacob en 1941 et en mars 1943, Ozias Leduc amorçait la décoration de l'église. Les 15 tableaux de Leduc furent classés «biens culturels» par le ministère des Affaires culturelles du Québec en 1975 et en 1977 naissait le Comité de protection des oeuvres d'Ozias Leduc. En juin 2005, les oeuvres étaient désignées Lieu historique national du Canada.

«Les membres du comité sont fiers d'affirmer que les volets historique et culturel du lieu contribueront à prolonger et étaler sur plusieurs décennies la vision qu'ont eue le curé Arthur Jacob et le Comité de protection des oeuvres d'Ozias Leduc», peut-on lire dans la demande de consécration adressée au diocèse par le Comité du centenaire, qui concluait: «Nous souhaitons ardemment que ce temple soit dédicacé afin d'ajouter un atout de reconnaissance à l'église qui a acquis ses lettres de noblesse pour demeurer encore longtemps un lieu de culte, d'histoire et de culture.»

«Ozias Leduc a été un des premiers à inclure dans sa décoration religieuse le côté profane. C'était un avant-gardiste», observe André-Jean Bordeleau, en faisant notamment référence aux tableaux qui représentent la culture de la terre, le travail dans l'industrie du bois et celui en usine. «L'église est aussi un centre culturel qui présente des concerts et des spectacles. C'est donc une église qui a une valeur historique et qui a un projet culturel. C'est un lieu porteur de culture, d'histoire et de culte», résume M. Bordeleau.

L'abbé Casaubon mentionne que la cérémonie de consécration verra l'ajout de trois reliques au maître-autel. Celui-ci comprend déjà des reliques de sainte Maria Goretti et de trois martyrs canadiens, saints Jean de Brébeuf, Charles Garnier et Gabriel Lalemant. «Nous accueillerons les reliques des deux nouveaux saints, Jean Paul II et Jean XXIII, à l'intérieur du maître-autel. Nous aurons aussi une relique du bienheureux père Frédéric Jansoone, en voie de canonisation», précise l'abbé Casaubon.

Un dîner retrouvailles suivra la cérémonie de consécration. Le rassemblement est prévu à 12 h 30 à la salle communautaire Théodoric-Lagacé. L'animation sera assurée par Claire Lafrenière, une chanteuse qui s'accompagne à l'orgue de Barbarie. La cérémonie de consécration est ouverte à tous et les billets pour le dîner retrouvailles se vendent au coût de 20 $.

Églises consacrées dans le diocèse de Trois-Rivières

Cathédrale de Trois-Rivières /29 sept. 1858

Sanctuaire Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire /29 juin 1888

Église Saint-Paul (Grand-Mère) /11 juin 1959

Église Saint-Antoine-de-Padoue (Louiseville) /7 juin 1962

Église Saint-Pierre (Shawinigan) / 11 juin 1964

Basilique Notre-Dame-du-Cap /14 août 1964

Église Sainte-Jeanne-d'Arc (Shawinigan-Sud) /31juillet 1997

Paroisse Saint-Rémi (Lac-aux-Sables) /4 juillet 1999

Église La Visitation-de-la-Sainte-Vierge (Pointe-du-Lac) / 31 mai 2013

Église N.-D.-de-la-Présentation (Shawinigan-Sud) /23 nov. 2014

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer