L'intersection de la 5e Rue bientôt rouverte à Shawinigan

Les résidents du quartier Almaville ont aussi dû... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les résidents du quartier Almaville ont aussi dû subir les conséquences d'un important chantier de remplacement de conduites au cours des derniers mois. Là aussi, la fin des travaux est prévue dans environ deux semaines.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Guy Veillette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les automobilistes pourront reprendre leurs habitudes de circulation très bientôt au centre-ville de Shawinigan. Selon le plan prévu, l'intersection entre la 5e Rue et l'avenue de la Station sera rouverte mercredi.

Claude Larocque, directeur des services techniques à la Ville, a partagé cette information avec la cinquantaine de personnes réunies à la salle Théodoric-Lagacé mercredi soir, dans le cadre de la rencontre citoyenne organisée pour les résidents des secteurs Almaville et Val-Mauricie.

Ces derniers ont subi les inconvénients de l'important chantier de réfection et d'embellissement de l'avenue de la Station et d'une partie de la 5e Rue depuis juin, puisqu'il s'agit d'un passage obligé pour atteindre le centre-ville. Pour cette année, les travaux se termineront à la fin novembre, de sorte que les automobilistes pourront retrouver leurs repères au cours des prochains jours.

Le premier changement significatif devrait se produire mercredi. La réouverture de l'intersection de la 5e Rue et de l'avenue de la Station donnera une troisième possibilité pour les automobilistes qui sortent du centre-ville en direction sud, pour quelques jours du moins. De même, ceux qui arriveront de la 4e Rue pourront également tourner sur l'avenue de la Station vers la 5e Rue à ce moment.

Des arrêts obligatoires seront installés jusqu'à la remise en fonction des feux de circulation à l'intersection de la 5e Rue et de l'avenue de la Station. Des signaleurs viendront aussi en renfort pendant environ une semaine.

Pour quelques jours encore cependant, les automobilistes qui arrivent du secteur Shawinigan-Sud devront toujours emprunter la bretelle d'accès de la 3e Rue vers le centre-ville.

«À la fin de la semaine prochaine, nous pourrons toutefois rouvrir l'avenue de la Station au complet, mais seulement sur une voie dans chaque direction», prévoit M. Larocque. «Nous démantèlerons alors la sortie sur la 3e Rue pour la remettre comme avant. Ça redeviendra une bretelle d'entrée vers le centre-ville uniquement.»

Cette étape est prévue le 21 novembre et elle permettra aux automobilistes d'atteindre le carrefour giratoire, mais à seulement une voie dans chaque direction. Il faudra vraisemblablement attendre une autre semaine avant que l'avenue de la Station puisse accueillir les véhicules sur toute sa largeur. «Nous finirons d'installer les lampadaires et les feux de circulation pour que tout soit en fonction à partir du 28 novembre. C'est notre plan de match», explique M. Larocque.

L'autre chantier

Cette première d'une série de trois rencontres citoyennes à Shawinigan permettait aux participants de prendre connaissance de la vision du développement économique de la Ville, du développement commercial, des travaux en cours et de la politique de déneigement.

Les deux derniers sujets ont particulièrement mobilisé les gens pendant cette assemblée, qui s'est finalement étendue sur un peu plus de trois heures.

Bien que les travaux sur l'avenue de la Station aient attiré l'attention au cours des derniers mois, ceux du quartier Almaville continuent de causer beaucoup de soucis aux résidents du secteur.

Un budget de 4,3 millions $ est consacré à ce chantier, qui vise également le remplacement des conduites d'aqueduc et d'égout sur les 104e, 105e, 106e et 108e Rues, de même que sur les 2e et 3e Avenues.

M. Larocque avoue que ces travaux accusent un mois de retard par rapport à l'échéancier prévu, principalement en raison de négociations sur une directive de changement au devis original. Le roc a visiblement donné beaucoup de fil à retordre à l'entrepreneur général.

Des résidents craignent qu'une neige hâtive complique la circulation et le stationnement dans ce secteur. Là aussi, les travaux devraient se terminer à la fin de novembre.

Comme il fallait s'y attendre, la politique de déneigement de la Ville a suscité énormément de commentaires. Des citoyens ont particulièrement attiré l'attention des élus et des fonctionnaires présents sur le type et la quantité d'abrasifs à utiliser.

La prochaine rencontre citoyenne s'adressera aux résidents des districts Des Boisés, de la Rivière et du Rocher le 25 novembre, à la Maison de la culture Francis-Brisson. Puis, le 1er décembre, le Foyer du Centre des arts accueillera la population des secteurs de la Cité, des Hêtres et des Montagnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer