Pacte fiscal: Luc Arvisais appréhende les pertes

Luc Arvisais... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Luc Arvisais

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Même si son association provinciale se félicite de la souplesse obtenue auprès du gouvernement pour la suite des choses, le représentant régional des CLD, Luc Arvisais, rappelle qu'il manquera 56 % du budget pour faire du développement économique.

«Pour Shawinigan, cela représente 480 000 $ en moins. Et ces sommes servent non seulement au fonctionnement, mais aussi, à constituer divers fonds», tient à souligner le directeur général du CLD.

Selon lui, le danger de perdre une expertise en développement économique dans les régions du Québec est bien réel.

«En aucun temps, on avait besoin de ça à Shawinigan. On a un élan de diversification et de virage entrepreneurial, mais ça vient d'être mis en suspens», confie-t-il. Pour celui qui assume également la responsabilité du développement économique à la Ville de Shawinigan, celle-ci, dit-il, «aura besoin d'avoir une équipe de développement économique».

Mais sans minimiser la gravité de l'impact des décisions gouvernementales, ce membre du comité exécutif de l'Association des CLD du Québec (ACLDQ) est soulagé de constater que «chaque MRC a le choix de décider comment elle va s'organiser» alors que tout portait à croire que «Québec interdirait le transfert des responsabilités à un organisme tiers».

La nouvelle gouvernance instaurée par Québec donnera effectivement le choix aux MRC de déléguer ou non aux CLD, ou à une autre organisation, l'exécution de leurs compétences en matière de développement économique local et de soutien à l'entrepreneuriat. Et pour l'ACLDQ, l'importante mobilisation des élus, des entrepreneurs et des partenaires partout au Québec en faveur du maintien des CLD et de leur expertise aura finalement trouvé écho auprès du gouvernement Couillard.

«La grogne qui s'est fait entendre dans l'ensemble du Québec au cours de la dernière semaine semble avoir porté fruits. On ne connaît pas encore les conséquences exactes de ce nouveau modèle de gouvernance, mais au moins, la précieuse expertise qui prévaut au sein des CLD et, surtout, l'implication de milliers de bénévoles et partenaires dédiés au développement économique de leurs régions ne sera pas complètement perdue», soulève le président de l'association, Yves Maurais.

Au cours des prochaines semaines, la transition devra veiller à protéger le plus possible l'expertise locale, mais surtout, les milliers de dossiers en cours. «Quel choix chacune des MRC fera-t-elle? Exercer elle-même la compétence, ou encore la confier au CLD ou à une autre organisation? Et quel budget allouera chaque MRC au développement économique local? Voilà autant de questions qui restent en suspens», selon M. Maurais.

Alors que les rumeurs d'abolition du CLD circulaient depuis quelques semaines déjà, rappelons que plusieurs municipalités, MRC et régions se sont mobilisées dans une ultime tentative de sauver l'expertise des CLD. Il était primordial de leur laisser le choix de déterminer le véhicule le plus approprié en matière de développement économique de leur territoire. Des conférences de presse, des lettres aux lecteurs, des communiqués et des centaines de témoignages ont été recensés depuis le 28 octobre, à la suite du lancement de la campagne 2.0 Jamais sans #monCLD.

La rencontre avec le ministre Moreau de lundi dernier aura essentiellement permis aux représentants de l'ACLDQ de rappeler des enjeux cruciaux. «Nous avons tenté d'influencer le cours des choses, notamment en ce qui a trait à l'importance de maintenir l'expertise locale, de garder le milieu des affaires impliqué et surtout, de ne pas tuer les initiatives favorisant l'émergence d'entreprises. Notre parole a été écoutée et nous croyons qu'elle a été prise en considération», conclut M. Maurais.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer