Attention: attaque de zombies!

En prévision de la fête de l'Halloween, le... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

En prévision de la fête de l'Halloween, le parc de la Rivière-Grand-Mère propose une série d'événements thématiques, dont la fameuse attaque de zombies le 31 octobre. Lors du lancement des activités en présence du maire de Shawinigan Michel Angers, l'agent Francis Trudel de la Sûreté du Québec en a profité pour remettre un don de 1000 $ provenant de la fondation communautaire du corps de police à l'agente de mobilisation Cassy Berthiaume Lafrenière.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

Le parc de la Rivière-Grand-Mère met en garde la population qu'une attaque de zombies sur son territoire est imminente. Pour se mettre en demeure de ce guet-apens qui peut survenir n'importe quand à l'orée des sentiers du parc, les Grand-mérois et autres «humains» des environs sont invités à des entraînements spéciaux de type militaire les 7, 14 et 21 octobre à 18 h, sous la férule de la kinésiologue Audrey Biron.

Dans le cadre du projet Un parc pour tous, tous pour un parc, dont le thème du mois d'octobre est «zombie», les citoyens sont donc conviés à peaufiner leur forme physique lors d'exercices dans les sentiers du parc, rebaptisés pour l'occasion Prypiat. Même si l'événement familial se déroulera dans un contexte festif, les organisateurs avertissent, non sans humour, que la rigueur et la discipline seront au rendez-vous.

«On veut préparer les gens à une attaque de zombies qui aura lieu la journée de l'Halloween. Le camp d'entraînement militaire Prypiat, inspiré de l'histoire de cette ville radioactive, invite les gens à des activités de cardio en nature pour se préparer à une éventuelle attaque», souligne l'agente de mobilisation Cassy Berthiaume Lafrenière.

L'entraînement mettra l'accent sur la marche, la course et la musculation et, spécifie-t-on, sera «ouvert à tous. Ce n'est pas nécessairement pour les gens qui ont beaucoup d'expérience», précise Mme Berthiaume Lafrenière.

Comme personne n'a l'habitude de se faire assaillir par une horde de zombies, les organisateurs rappellent que le plaisir est le principal antidote pour se prémunir contre les terribles morsures des morts-vivants. Dès 18 h 30, le soir de l'Halloween, les courageux pourront sillonner les sentiers du parc, en prenant toutefois garde à préserver... leur vie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer