Mairie de Saint-Élie-de-Caxton: Robert Gauthier entre dans la course

Robert Gauthier est le premier candidat à se... (Courtoisie)

Agrandir

Robert Gauthier est le premier candidat à se lancer dans la course à la mairie de Saint-Élie-de-Caxton, en vue des élections du 5 novembre.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Amélie Houle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un premier candidat se lance officiellement dans la course à la mairie de Saint-Élie-de-Caxton en vue des élections du 5 novembre prochain. Robert Gauthier confirme sa candidature à la mairie pour succéder au maire actuel Réjean Audet, qui a fait le choix de ne pas solliciter un deuxième mandat.

Même si plusieurs citoyens souhaitaient le voir briguer la mairie en 2017, la décision de se lancer dans la course ne s'est pas prise sur un coup de tête pour M. Gauthier. 

«Je suis l'actualité municipale de Saint-Élie-de-Caxton depuis plusieurs années, mais c'est en 2015, dans mon rôle de président du Comité organisateur du 150e de la municipalité que j'ai pu rencontrer plein de citoyens du village et que je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup d'attentes au niveau municipal. C'est donc après réflexions que j'ai pris la décision d'offrir mon expérience professionnelle aux citoyens, car je suis prêt à redonner à ma communauté», mentionne Robert Gauthier.

Le domaine de l'administration publique n'est donc pas inconnu pour M. Gauthier, qui a une feuille de route bien garnie. En effet, celui qui habite Saint-Élie-de-Caxton depuis maintenant 11 ans a occupé plusieurs postes de gestion en tant que cadre au gouvernement du Québec, notamment au ministère du Travail et de la main-d'oeuvre, au ministère de l'Industrie, du Commerce et du Tourisme, à l'office de planification et de développement du Québec, à Emploi-Québec, ainsi qu'au ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles.

M. Gauthier s'est aussi impliqué dans sa communauté en tant que bénévole au sein du comité organisateur du 150e de Saint-Élie-de-Caxton en 2015 et à l'exécutif de l'Association des riverains du lac Plaisant. 

Trop souvent déçu par des promesses non tenues, M. Gauthier ne souhaite pas faire de telles promesses électorales aux citoyens de Saint-Élie-de-Caxton. «Sans faire de promesse, je m'engage à travailler au service de la population et à travailler en équipe de façon honnête et en toute équité. De plus, je souhaite développer l'environnement dans lequel on vit en concert avec la qualité de vie des citoyens», précise-t-il.

S'il est élu le 5 novembre prochain, M. Gauthier promet de relancer les discussions concernant la possibilité de développement en lien avec l'acquisition du terrain de la caisse Desjardins par la Municipalité. De plus, il souhaite regarder les possibilités que pourrait offrir le gymnase de l'école primaire de Saint-Élie-de-Caxton aux citoyens.

Même s'il est le premier à se lancer dans la course à la mairie de Saint-Élie-de-Caxton, Robert Gauthier espère avoir de la concurrence au cours des prochains mois. «Jusqu'à maintenant, je suis le seul dans la course, mais ce serait tant mieux si d'autres personnes se lançaient aussi. On pourrait ainsi partager nos visions différentes du village de Saint-Élie», conclut-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer