Guignolée du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières

Claudia Ébacher, porte-parole, est entourée d'Alain Lemieux, président... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Claudia Ébacher, porte-parole, est entourée d'Alain Lemieux, président du C.A., de Pascal Samonini, président d'honneur, du Dr Raymond Perreault, pédiatre, et d'André «Moose» Dupont, invité d'honneur.

Photo: François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Photo: Francois Gervais14/09/16. TR, Journal. Bloc photo Felix St-Aubin
Félix St-Aubin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) L'un des rouages importants du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières (CPSTR) sera enclenché le 17 décembre prochain. La campagne majeure de financement, qui prend la forme d'une guignolée, sera déployée dans un peu moins d'un mois sur le territoire de la cité de Laviolette. Cette 7e édition sera marquante pour l'organisme étant donné qu'il offrira plusieurs nouveaux services en 2017.

Le CPSTR désire maintenir son élan entamé l'année dernière avec le dévoilement d'un plan stratégique quinquennal de développement. Déjà, les retombées sont ressenties au niveau de l'offre de services, entre autres. L'organisation opère désormais du lundi au vendredi, un vif contraste en comparaison avec les deux journées par semaine du printemps dernier.

La guignolée du CPSTR, donc, est l'un des principaux moyens de gonfler l'enveloppe de fonds pour offrir des services sociaux, médicaux et psychosociaux à plus de 350 enfants et 270 familles issus de milieux défavorisés.

Près de 80 % de la somme amassée sera directement conduite aux enfants. «Historiquement, la guignolée rapporte beaucoup de sous, environ 75 000 $ [NDLR: 58 000 $ en 2015], c'est ce qu'on souhaite. On comprend aussi qu'une contribution du gouvernement va venir nous appuyer. Si on récolte 75 000 $ de la communauté, le gouvernement va donner le même montant», indique le président du conseil d'administration du CPSTR, Alain Lemieux.

Le fait que le gouvernement québécois pige également dans ses poches pour doubler la mise permettra de mettre sur pied et de mener à terme divers projets. «Avec cette aide, on engage de nouvelles ressources, dont des travailleuses sociales et des psychoéducateurs. On peut aussi offrir des services qui supportent directement les enfants en état de vulnérabilité, précise-t-il.

«Présentement, il y a trois médecins qui offrent des services de pédiatrie sociale. D'autres médecins manifestent [leur intérêt à l'endroit du CPSTR]. On va se permettre de faire plus de dossiers. Cette année, ce sont 600 consultations qui ont été faites. Il y a eu une augmentation.»

Plus de 320 bénévoles seront ainsi répartis dans plus de 15 points de collecte à l'intérieur de divers commerces trifluviens et à 7 intersections de rues.

Par ailleurs, la présidence d'honneur de l'événement sera assurée par Pascal Samonini, directeur général de la Caisse Desjardins Laviolette. André «Moose» Dupont, ancien dur à cuire de la Ligue nationale de hockey qui a défendu les couleurs des Flyers de Philadelphie et des Nordiques de Québec, notamment, agira quant à lui à titre d'invité d'honneur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer