Ouverture de la Coopérative jeunesse de services

Cet été, les coopérants de la CJS ADOmicile... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Cet été, les coopérants de la CJS ADOmicile seront appelés à réaliser divers travaux pour les particuliers de Saint-Étienne-des-Grès. Sur la photo, de gauche a droite: Marc Bastien, responsable de la CJS, Laurie Filion, coordonnatrice de la CJS, Michael Tremblay, Florence Jean, Denis Samson et Nathaniel Marchand-Boudreau.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Saint-Étienne-des-Grès) Lundi avait lieu au Café du marché l'ouverture officielle de la coopérative jeunesse de services (CJS) Jeunes ADOmicile.

La CJS est une organisation qui permet aux jeunes de 12 à 17 ans d'acquérir de l'expérience de travail au cours de l'été. À propos de ces jeunes, Laurie Filion, coordonnatrice d'ADOmicile, n'a que de bons mots.

«Ils relèvent le défi de mettre sur pied une entreprise de type coopérative afin de se créer un emploi dans leur localité», explique-t-elle.

C'est grâce à l'appui de la communauté, qui emploie les jeunes pour divers travaux, que la CJS peut fonctionner. Au cours de l'été, les jeunes seront appelés à peindre, teindre, effectuer des travaux d'entretien ménager et paysager, tondre la pelouse, désherber, corder du bois, garder des enfants et des animaux, animer des fêtes et des événements, etc.

En plus de procurer une source de revenus aux jeunes, les activités de la CJS se veulent aussi formatrices. «La coopérative initie les jeunes au fonctionnement démocratique d'une entreprise, à l'organisation collective du travail, à la gestion coopérative et au fonctionnement du marché», précise Mme Filion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer