Code d'éthique à l'UQTR: le recteur souhaite collaborer avec les syndicats

Le recteur de l'UQTR Daniel McMahon.... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le recteur de l'UQTR Daniel McMahon.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Daniel McMahon, soutient vouloir collaborer avec les syndicats représentant les membres du personnel en ce qui concerne l'élaboration d'un code d'éthique encadrant les sorties publiques.

Le recteur indique d'ailleurs que le conseil d'administration a été un peu frustré par le refus catégorique lors de la première tentative d'élaboration d'un tel code.

«Il y a eu une première tentative de soumettre un projet à la consultation et nous avons eu une fin de non-recevoir sur le principe. Le conseil d'administration a demandé de relancer la consultation pour savoir quels étaient les éléments qui ne fonctionnaient pas. Nous sommes ouverts à toutes les modifications ou bonifications. Nous voulons avoir des suggestions», indique-t-il.

M. McMahon déclare néanmoins que l'adoption d'un code d'éthique s'impose et que la direction ne fera pas marche arrière sur ce point.

«Une chose est sûre, il y aura un code d'éthique puisque ça fait partie des saines pratiques de gouvernance dans le monde actuellement» poursuit-il 

Il précise que la grande majorité des universités et presque toutes les grandes organisations ont des codes d'éthique et que toutes les facultés d'administration enseignent que c'est maintenant nécessaire en gestion et en gouvernance.

En ce qui a trait à la mise en place, le recteur laisse planer que le conseil d'administration aimerait que ce dossier se règle rapidement, même s'il n'y a pas péril en la demeure selon lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer