Trois bâtisseurs reçoivent le Prix de l'UQTR

L'Université du Québec à Trois-Rivières... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'Université du Québec à Trois-Rivières

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Drummondville) Gaétan Désilets, Claude-Henri Léveillé et Maurice Richard ont reçu jeudi le Prix de l'UQTR, décerné par l'Université du Québec à Trois-Rivières pour saluer leur implication dans la réalisation du projet de développement de services universitaires dans la région du Centre-du-Québec.

«Nous octroyons le Prix de l'UQTR à ces grands bâtisseurs afin de souligner leur inestimable contribution à la concrétisation du campus de l'UQTR à Drummondville. Partenaires de la première heure, ces trois personnes ont porté ce projet en collaboration avec notre université pendant une douzaine d'années, jusqu'à son aboutissement», a mentionné le recteur par intérim de l'UQTR, André G. Roy, lors d'une cérémonie tenue à l'hôtel de ville de Drummondville.

Le travail de concertation et de persuasion des trois hommes auprès des acteurs du milieu a été apprécié par l'administration de l'université. Gaétan Désilets fut notamment directeur régional du Centre-du-Québec au ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, tandis que Claude-Henri Léveillé a entre autres agi comme directeur général de la Conférence régionale des élus du Centre-du-Québec.

Après une longue carrière comme élu aux paliers municipal et provincial, Maurice Richard est présentement président-directeur général de la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour. Les démarches des trois hommes pour favoriser le cheminement du projet de campus à Drummondville ont été appréciées.

«Messieurs Désilets, Léveillé et Richard ont cru en l'UQTR en s'associant avec elle pour faire progresser leur région. Dès les débuts du projet de développement de services universitaires au Centre-du-Québec, ils ont été une référence et un soutien de tous les instants pour l'Université. Ils ont permis à cette dernière de mieux comprendre les besoins exprimés au sein du territoire ainsi que les perspectives de croissance», reconnaissent les instances de l'UQTR.

Un honneur pour Francine Ruest Jutras

Par ailleurs, toujours dans la thématique des honneurs, la direction de l'UQTR tient à féliciter la présidente de son conseil d'administration, Francine Ruest Jutras, nommée chevalière de l'Ordre national du Québec le 16 juin dernier.

Mairesse de Drummondville pendant 26 années consécutives, Mme Ruest Jutras fut notamment la première femme à être élue à la présidence de l'Union des municipalités du Québec en 2002.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer