CERAS: la communauté universitaire sondée

Les quelque 1500 employés syndiqués du campus trifluvien...

Agrandir

Les quelque 1500 employés syndiqués du campus trifluvien ont jusqu'au 21 avril pour donner leur opinion sur le projet du Centre d'excellence régional académique et sportif que la haute direction veut mettre de l'avant, mais qu'elle a récemment mis sur la glace pour des questions de contexte budgétaire.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Un sondage a été envoyé à toute la communauté universitaire, le 14 avril, par l'Intersyndicale des personnels de l'UQTR. Les quelque 1500 employés syndiqués du campus trifluvien ont jusqu'au 21 avril pour donner leur opinion sur le projet du Centre d'excellence régional académique et sportif que la haute direction veut mettre de l'avant, mais qu'elle a récemment mis sur la glace pour des questions de contexte budgétaire.

La porte-parole de l'Intersyndicale, Denise Béland, indique que le sondage ne comporte qu'une seule question à savoir si les gens sont «très favorables, favorables et etc...», dit-elle.

Une place est aussi réservée pour les commentaires.

La suspension du projet par la haute direction ne date que du 13 mars. L'Université avait toujours maintenu, avant cette date, qu'elle allait de l'avant. En décembre 2014, l'Intersyndicale avait demandé au conseil d'administration, dans une lettre de deux pages, de ne pas aller de l'avant avec ce projet. Le président du conseil d'administration, Yves Tousignant, avait alors reconnu que cette lettre avait «beaucoup de poids.» Le CA avait alors indiqué à la haute direction qu'il n'irait de l'avant avec ce projet que s'il obtenait la complète adhésion de la communauté universitaire.

La participation au sondage lancé mardi se fait en ligne, mais préserve l'anonymat, assure Mme Béland. «Et on ne peut répondre qu'une seule fois», dit-elle en précisant qu'elle en a fait le test elle même.

Le matin même de la mise en ligne du sondage, déjà le tiers des membres du Syndicat des employés de soutien avait répondu. «J'ai l'impression que les gens vont répondre parce qu'on est quand même dans un contexte de compressions», dit-elle, en précisant que les répondants ont aussi fait part de commentaires.

Au terme du sondage, l'Intersyndicale tiendra une réunion pour discuter des résultats.

Le 13 mars dernier, la direction de l'UQTR avait annoncé à la communauté universitaire qu'elle mettait son projet de CERAS sur la glace pour des questions de conjoncture économique et provinciale ainsi que de contexte budgétaire.

Du côté de l'Association générale des étudiants, on souhaite aussi tenir un sondage sur la même question, indique l'attaché politique de l'AGÉUQTR, Frédérik Borel.

Une demande d'approbation a été logée auprès de l'Université.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer