Création de la bourse Roxanne-Boisvert

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Olivier Gamelin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dans la foulée du premier anniversaire du triple meurtre survenu l'an dernier sur la rue Sicard à Trois-Rivières, l'Université du Québec à Trois-Rivières annonce la création d'une bourse portant le nom d'une des victimes, Roxanne Boisvert.

Ancienne étudiante au département d'ergothérapie de l'UQTR, la jeune femme de 22 ans était très engagée dans les activités parascolaires de l'UQTR, entre autres au sein de son association étudiante.

L'initiative d'une bourse qui porte son nom revient à des professeurs d'ergothérapie, lesquels se sont engagés à donner les montants nécessaires à l'octroi d'un premier encouragement financier.

Ainsi, une fois par année, une somme de 1000 $ sera remise à un étudiant du département d'ergothérapie qui, à l'instar de Mme Boisvert, se sera démarqué par son implication étudiante exceptionnelle et par son excellence scolaire.

Pour financer cette bourse, les dirigeants et professeurs du département d'ergothérapie organiseront diverses activités de sollicitation.

Qui plus est, la Fondation de l'UQTR participera au financement de cette bourse par l'intermédiaire du Fonds Roxanne-Boisvert.

Les dons amassés dans ce fonds serviront entièrement et exclusivement à l'octroi de la bourse, ce qui contribuera à honorer la mémoire de la jeune femme et à pérenniser le fonds.

Toute personne ou entreprise souhaitant contribuer au financement peut le faire via un don en ligne en visitant le www.uqtr.ca/fondation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer