Des cours gratuits pour tous en ligne à l'UQTR

La formule des Cours en ligne ouverts aux... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

La formule des Cours en ligne ouverts aux masses (CLOM) a été présentée hier à l'UQTR par le vice-recteur aux études et à la formation Sylvain Delisle, les professeurs Nicolas Boivin et Mathieu Point et la rectrice Nadia Ghazzali.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Josée Montminy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Honorant ses idéaux de rayonnement, de diffusion du savoir et d'accessibilité aux études, l'Université du Québec à Trois-Rivières a lancé jeudi une nouvelle offre de formation gratuite sous le concept de «Cours en ligne ouverts aux masses» (CLOM). Débutant le 9 mars, le premier cours de cinq semaines portera sur les finances personnelles et la fiscalité.

«Le CLOM est un cours ouvert à tous, qui se veut la plupart du temps la présentation d'une matière de niveau introductif. Pour s'y inscrire, on n'a pas besoin de respecter des critères en particulier ou de faire une demande d'admission formelle. Une seule petite procédure d'inscription en ligne, et le tour est joué», explique le vice-recteur aux études et à la formation à l'UQTR Sylvain Delisle.

Le premier cours sous cette formule sera offert par les professeurs en sciences comptables Nicolas Boivin et Marc Bachand. Intitulé La littératie financière et fiscale ouverte à tous, il traitera de sujets tels le contrôle des finances personnelles, l'imposition des travailleurs et les allègements fiscaux. Les professeurs aborderont aussi des questions reliées aux véhicules d'épargne, aux pièges de la surconsommation financière, à l'achat d'une maison et aux outils de gestion de finances personnelles.

Les apprenants intégreront les connaissances via des lectures, des capsules vidéo, des questionnaires hebdomadaires et un outil collaboratif permettant les échanges entre les participants et avec les professeurs. On attend des participants qu'ils consacrent à leur cours entre trois et cinq heures de travail par semaine. La réussite d'une évaluation au terme des cinq semaines mènera à l'obtention d'une attestation émise par l'université.

Pour illustrer le public-cible de sa formation, Nicolas Boivin, indique que personnage-type visé par le cours «s'intéresse à la section Affaires de La Presse». Le professeur situe le calibre du contenu enseigné entre les niveaux collégial et du premier cycle universitaire. «Nous tentons d'abattre tous les obstacles à l'atteinte de l'objectif de diffusion efficiente des savoirs aux personnes intéressées, à savoir les coûts, la distance et l'isolement pour les apprenants», énumère M. Boivin en parlant de la philosophie de démocratisation derrière le modèle des CLOM.

Un deuxième cours sera proposé en septembre 2015. Axé sur la petite enfance, il explorera différentes thématiques en lien avec le jeu dans le développement de l'enfant de deux à six ans. Les professeurs Mathieu Point, du département des sciences de l'éducation, et Claude Dugas, de celui des sciences de l'activité physique, offriront ce cours auquel les parents, les éducateurs en petite enfance ou même les enseignants au préscolaire pourraient s'intéresser.

«L'UQTR est active dans l'intégration des Technologies de l'information et des communications dans l'enseignement depuis presque 20 ans. Au chapitre des cours en ligne, nous avons été particulièrement actifs ces 12 dernières années. Nous avons débuté avec un premier cours où il n'y avait que 75 étudiants, pour aujourd'hui avoir plus d'une centaine de cours en ligne et tout près de 8000 inscriptions par année dans les cours en ligne», fait valoir le vice-recteur Sylvain Delisle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer