Un nombre record d'exposants aux Délices d'automne

La programmation de la 18e édition des Délices... (Stéphane Lessard)

Agrandir

La programmation de la 18e édition des Délices d'automne est lancée. Cette année, ce sont 55 représentants du monde agroalimentaire qui y seront représentés. Sur la photo, Yves Lévesque, maire de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, député de Trois-Rivières, Norman Houle, directeur régional du MAPAQ, Christiane Jacob, coordonnatrice des Délices d'automne et Yoan Roy, directeur général de la Tournée des chefs.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Albert Brunelle
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Corporation des événements de Trois-Rivières a annoncé qu'un nombre record d'exposants allaient faire l'étalage de leurs produits du 1er au 4 septembre prochain. En effet, ce sont 55 représentants du monde agroalimentaire de la région qui ont manifesté leur intention de participer à la 18e édition des Délices d'automne.

C'est sous le thème «Passionnés de bouffe» que la Corporation des événements de Trois-Rivières a annoncé, mercredi, la programmation de l'édition 2017.

Parmi ce qui a été annoncé, on note la venue, pour une première année, de La Tournée des Chefs «Goûter le Québec» présentée par IGA. Les adeptes de gastronomie pourront profiter du savoir-faire de véritables cordons-bleus alors que ceux-ci mettront en vedette des produits régionaux lors d'ateliers de cuisine et de combats de chefs.

Un partenariat a aussi été mis sur pied avec la Société de développement du centre-ville afin d'offrir une visibilité aux établissements avoisinants. Ceux-ci offriront des prestations aux intéressés, notamment un atelier sur la façon de cuisiner le thé offert par Urbanité, une présentation sur le gaspillage alimentaire offert par le Marché Notre-Dame et une introduction au monde brassicole offert par Le Temps d'une Pinte.

Outre la nourriture en tant que telle, les Délices d'automne proposent aux amateurs de cuisine de découvrir l'alimentation sous d'autres déclinaisons.

À ce titre, en collaboration avec le Salon des métiers de Trois-Rivières, quatre artistes de la région s'affronteront dans un concours amical au terme duquel deux oeuvres seront attribuées par tirage au public.

De façon complémentaire, le Salon du livre et la boutique l'Exèdre seront sur place afin de proposer à la foule une sélection de livres de cuisine pour alimenter l'esprit culinaire des participants.

Comme à l'habitude, des kiosques seront attribués à des commerçants d'équipements de cuisine.

Voulant ajouter à l'expérience pour toute la famille, l'organisation a prévu un espace jeux et détente au parc des Ursulines. Un espace sera également réservé aux tout-petits afin de les initier à la cuisine. Ils seront ainsi appelés à concocter leur propre limonade.

Un redressement réussi

Si la programmation de la 18e édition des Délices d'automne témoigne d'un événement qui est bonne santé, il n'en a pas toujours été ainsi. Il y a quatre ans, l'entité des Délices d'automne faisait faillite, laissant place à l'incertitude quant à l'avenir de l'événement.

Or, refusant d'abandonner l'exposition agroalimentaire à son sort, le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesques, a passé un coup de fil à Steve Dubé, directeur général de la Corporation des événements de Trois-Rivières, afin qu'il prenne sous son aile le festival.

Depuis que la Corporation dirige l'événement, chacune des trois éditions s'est soldée par un surplus budgétaire. Réussite que Steve Dubé attribue à l'«excellent travail» de l'équipe qui l'entoure.

Notamment soutenus par la Ville de Trois-Rivières, les Délices d'automne peuvent maintenant compter sur un nouveau partenaire financier. En effet, le député provincial de Trois-Rivières, Jean-Denis Girard, a annoncé une contribution gouvernementale de 24 000$.

Avec la saison touristique qui tire à sa fin, difficile pour le maire Lévesque de cacher sa satisfaction avec le bilan qu'affiche la Ville. En 2017 seulement, M. Lévesque a annoncé qu'il y avait eu une croissance de 20% dans le secteur touristique. «Les événements comme les Délices d'automne sont importants pour la Ville. On est d'ailleurs la ville qui investit le plus au niveau événementiel et ça se sent. Juste en arrivant, j'ai vu des plaques de l'État de New York et de l'Ontario. Trois-Rivières est de plus en plus connue», soutient le maire.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer