Tourisme: la Mauricie reçoit un million $ sur trois ans

La ministre du Tourisme, Julie Boulet, et la... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

La ministre du Tourisme, Julie Boulet, et la présidente de Tourisme Mauricie, Valérie Bourgeois, réunies chez Boréalis pour l'annonce d'une enveloppe régionale d'un million de dollars.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Malgré le temps maussade qui s'accroche à la présente saison, les intervenants de l'industrie touristique avaient le sourire aux lèvres, lundi, au Centre d'histoire de l'industrie papetière Boréalis. C'est que la ministre du Tourisme, Julie Boulet, est venue leur annoncer le renouvellement de l'Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) à hauteur de 1 117 000 dollars, et ce, jusqu'en 2020.

Selon les termes de l'entente qui vise à favoriser le développement de l'offre touristique de la région, le ministère du Tourisme investira une somme de 477 000 $, Tourisme Mauricie, 550 000 $, et les partenaires locaux, 90 000 $.

«Je suis extrêmement heureuse de reconduire cette entente de partenariat en Mauricie. L'entente 2012-2015 a permis de soutenir 26 projets touristiques dans la région, pour des investissements totaux de 1 199 229 $. C'est sans compter l'investissement des partenaires, qui a connu un effet de levier de 8,27 fois les investissements totaux, permettant ainsi d'atteindre 9 920 171 millions de dollars. J'invite les entrepreneurs touristiques de la région à soumettre leurs projets. Je suis sûre qu'ils sauront relever le défi de l'innovation», a-t-elle indiqué.

La ministre responsable de la Mauricie a tenu à rappeler que l'industrie touristique régionale compte 1300 entreprises et 14 000 emplois qui génèrent des recettes de 487 millions de dollars. Et avec un financement public de 54,5 %, l'association touristique, qui a reçu 8,1 millions de dollars en cinq ans, se retrouve parmi les plus performantes alors que la fourchette provinciale se situe entre 50 % et 80 %.

Pour sa part, la présidente de Tourisme Mauricie, Valérie Bourgeois, a parlé d'une «excellente nouvelle».

«Pour la région de la Mauricie, cela constitue un levier important qui stimulera le développement touristique. Grâce à ces investissements, les entrepreneurs et les organismes touristiques de la région contribueront au renouvellement de l'offre, ce qui permettra à la Mauricie de conserver son attractivité auprès des touristes, déjà nombreux à être séduits par La belle d'à côté», a-t-elle déclaré.

Les EPRT ont pour but d'allier le ministère du Tourisme, les associations touristiques régionales et d'autres partenaires régionaux à la réalisation de projets de développement de l'offre touristique régionale qui contribueront à l'atteinte des cibles de performance touristique du Plan de développement de l'industrie touristique 2012-2020 et de son plan d'action 2016-2020.

En d'autres mots, les EPRT visent à concerter les investissements de l'industrie touristique en fonction des priorités régionales et à renforcer la synergie de tous les partenaires régionaux.

L'aide financière peut servir, entre autres, à des études, des services-conseils, à l'hébergement, aux festivals et événements, à la structuration de l'offre et à l'achat d'équipements. «C'est un levier pour permettre de compléter les montages financiers. Ça s'ajoute au nouveau volet tourisme du Fonds de diversification économique et au Fonds d'appui au rayonnement des régions», conclut Mme Boulet, qui parle du défi de se démarquer.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer