Batiscan lance sa saison touristique

C'était le lancement de la saison touristique au... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

C'était le lancement de la saison touristique au quai de Batiscan mardi. Sur la photo, Sonya  Auclair, mairesse de Batiscan, Stéphane Rouette, directeur loisir et culture de Batiscan, Emmanuelle LaBarre, agente de développement touristique pour la Corporation touristique de Batiscan, et le deputé de la circonscription de Champlain Pierre Michel Auger.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Batiscan) Chaque année, environ 15 000 personnes s'arrêtent au quai de Batiscan et 5663 personnes ont fréquenté le Bureau d'accueil touristique de la municipalité en 2016. La Corporation de développement touristique annonce donc le retour de la programmation lancée l'an passé afin d'animer une fois de plus le coeur villageois cet été. Quelques améliorations ont été apportées.

Le Bureau d'accueil touristique, sa boutique d'artisanat Le Hangar et l'Office des signaux sont notamment ouverts une semaine plus tôt, cette année, grâce à l'ajout d'une nouvelle ressource pour gérer la boutique.

Comme les autres années, les visiteurs pourront s'y procurer divers produits fabriqués par des artisans de Batiscan et de la MRC des Chenaux. Pour la première fois, la boutique transigera aussi en ligne, indique Emmanuelle LaBarre, agente de développement touristique.

Le marché aux puces revient le 28 mai et la Saint-Jean sera soulignée le 23 juin.

Le Symposium du quai de Batiscan, qui réunira à nouveau une vingtaine d'artistes de la région, sera présenté cet été en partenariat avec la Coopérative d'Arts visuels des Chenaux, les 1er et 2 juillet, au quai.

Le 1er juillet, de 16 h 30 à 18 h 30, le site sera animé, comme l'an dernier, par l'école de percussions africaines Les Tam-tams du Saint-Maurice. Les visiteurs peuvent apporter leur propre tam-tam ou en louer un sur place.

Le 15 juillet, Batiscan devient un village gourmand. Un marché agroalimentaire sera aménagé pour la journée sur le site du Vieux Presbytère. Une quinzaine de producteurs de la région seront au rendez-vous.

La municipalité sera à nouveau le théâtre, le 29 juillet, de la fête des petits fruits inspirée de la Tomatina espagnole. L'an dernier une cinquantaine de personnes avaient participé à cette bataille de fraises et une soixantaine de personnes avaient pris part au souper.

«Cette année, ce sera plus axé sur la famille et les enfants», indique Mme LaBarre. Seule la conférence ne reviendra pas.

Une nouvelle vidéo promotionnelle a été lancée, mardi, sur la page Facebook de la Corporation touristique de Batiscan, dans laquelle figurent quelques bonnes images de la guerre des fraises.

L'épluchette de blé d'Inde et le bingo qui s'étaient tenus l'an dernier reviennent le 20 août sous l'appellation de Bing'au-quai. Cette activité sera enrichie de plusieurs jeux de parterre. Une invitation sera aussi lancée aux propriétaires de voitures antiques afin de tenir un rassemblement, cette journée-là, indique l'agente de développement.

Le défi de pêche Ecotone revient lui aussi avec ses 100 000 $ et plus en prix, le 26 août. L'an dernier, 350 bateaux s'étaient inscrits à cette compétition. «C'est une des plus grosses compétitions de pêche d'espèces multiples au Canada», signale Mme LaBarre.

Pour plus d'informations, on peut consulter le site web de la municipalité de Batiscan qui vient d'être entièrement remanié et adapté aux applications mobiles. Un onglet Tourisme a été ajouté à la page d'accueil.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer