Un nouvel attrait touristique voit le jour à Saint-Mathieu-du-Parc

De gauche à droite, Robin Lapointe, propriétaire de... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

De gauche à droite, Robin Lapointe, propriétaire de la Pépinière du Parc, le député Pierre Giguère, Claude McManus, maire de Saint-Mathieu-du-Parc, de même que Renée Soucy et Robert Lapointe, propriétaires.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

(Saint-Mathieu-du-Parc) L'entreprise Pépinière du Parc a lancé, mardi, son tout nouveau projet agrotouristique. Il s'agit de «L'expérience du coureur des bois», un labyrinthe de cèdres géants qui permet aux visiteurs de découvrir l'univers des anciens coureurs des bois et des postes de traite.

Du haut des airs, ce labyrinthe ressemble à un arbre géant. Le visiteur pourra explorer ce nouvel attrait de deux manières, soit sous forme de grand jeu ou encore en effectuant une visite libre.

Le grand jeu sera animé par le comédien Serge Baril tous les samedis, de 13 h 30 à 15 h. Une réservation est obligatoire. Les participants deviennent alors des coureurs des bois ou des amérindiens.

La visite libre est accessible tous les jours selon l'horaire du centre jardin. Dans les deux cas, il y a un prix d'entrée. Cette visite permet de partir soi-même à la recherche d'indices cachés dans le labyrinthe. Des panneaux d'interprétation agrémentent l'exploration.

L'expérience du coureur des bois offre aussi la possibilité aux visiteurs de déguster des plats cuisinés selon des recettes du 17e siècle. Le menu a été élaboré avec l'aide de Guillaume Cantin, gagnant de l'émission Les Chefs à Radio-Canada et de Michel Lambert, expert en cuisine patrimoniale.

On y trouve du watasé, soit une crêpe à la truite beurre d'oseille avec coulis de framboises, de la galette blanche au carvi sauvage servie avec confiture de bleuets ainsi que des muffins à la rhubarbe et à la muscade.

Quatorze postes de traite sont disposés un peu partout dans le labyrinthe et, selon les propriétaires, tous ces postes ont réellement existé et leur position dans le labyrinthe coïncide avec leur position géographique réelle. Les joueurs peuvent en apprendre plus sur la vie des coureurs des bois tout au long de leur visite.

Cette nouvelle offre touristique a été créée par les propriétaires de la pépinière, Robin Lapointe, Renée Soucy et Robert Lapointe.

L'entreprise compte 25 employés et se spécialise dans la production de végétaux et l'aménagement paysager.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer